CQFD : Septembre 2018

CQFD - Ce Qu'il Fallait Démonter

Déjà septembre. C’est la rentrée (enfin, encore faut-il avoir un endroit où rentrer…), et comme tous les ans, l’activité augmente chez nos amis éditeurs. Vous vous demandez ce que ça veut dire ? Eh bien simplement que, logiquement, on devrait moins galérer pour trouver quoi mettre dans les CQFD !

 

Pour commencer une « mauvaise nouvelle » : Telltale va fermer ses portes. Pourquoi les guillemets ? Tout simplement parce que lorsqu’on a un seul plat à son menu, et qu’on a de cesse de le réchauffer pour le resservir, eh bien forcément, les tables se vident. En fait, je me rends compte que c’est surtout « nouvelle » qui mériterait les guillemets, car c’est loin d’être une info, et encore moins une surprise. Bref, pour ceux qui ne le savaient pas, la diversification c’est bien, et mettre tous ses œufs dans le même panier, c’est le meilleur moyen de tous les briser. Petite info supplémentaire, et non vérifiée pour le moment : le bruit court que les aventures de Clémentine n’auraient même pas droit à une conclusion, et donc, si vous avez payé pour la saison complète, je pense que c’est le moment ou jamais pour moi de placer un dans l’cul lulu.

Marcheur : Je fais partie des pigeons qui ont payé pour la saison complète, pour deux raisons : un, la précommande me donnait accès à toutes les autres saisons de Walking Dead (que j’aime toutes, sauf celle de Michonne que je n’ai pas encore faite d’ailleurs), et pour une deuxième simple raison… Bah j’aime bien les Walking Dead de Telltale. Le problème n’est pas tant la formule Telltale (qui est diablement efficace au demeurant), c’est surtout que ces demeurés se sont rendus incapables d’insuffler un souffle nouveau, ou ne serait-ce penser différemment la formule, juste changer deux-trois trucs, intégrés des mécaniques de jeu plus habiles que du point’n click naze, bref…

Le fonctionnement industriel du studio a eu raison de lui. C’est tout. Pas de remise en question, une croissance trop brutale et rapide, une dispersion des projets, des outils vieillissants et pas forcément adaptés de fou à l’exercice de la production en masse… Telltale ne pouvait se reposer que sur une chose, et heureusement pour eux, ça a toujours assez bien fonctionné : l’écriture. Car oui, si on n’est pas en face d’une merveille littéraire ou d’un effort surhumain pour rendre un récit « interactif » profond, au moins avait-on des situations de tensions, des personnages qui fonctionnent sans de trop grossières pirouettes narratives pour forcer le fil conducteur. Bref, on avait un minimum de taff sur l’écriture.

La vraie tragédie d’ailleurs, c’est que c’est au moment où Telltale change de politique pour quelque chose de plus sain et durable (Walking Dead Final Season amorçait des changements de gameplay et d’ambitions dans les choix / conséquences) que le studio se retrouve dans une merde noire qui les condamnent à crever, voire à carrément annuler une saison en plein cours. Moi je m’en fous, j’ai toutes les saisons de TWD en échange, et je vais probablement être remboursé comme cela s’est fait pour d’autres cas (Blues and Bullets notamment ; RIP au passage, parce que c’était vachement bien fichu), mais mon soucis c’est pas tant d’être inquiété pour mon blé, c’est de ne jamais avoir le point final de cette saison. Parce que Clémentine, bah… bah je l’aime bien, et c’est certainement pour ça que lorsque la dernière saison est annoncée, et qu’après avoir été extrêmement convaincu par A New Frontier (oui-oui, la saison 3 de TWD, je miam), j’étais à fond pour ce dernier voyage qui allait certainement avoir un goût amer.

Putain. Ça n’a pas raté : quelle foutue amertume ! Si on a le final, probablement qu’il sera bouclé dans des conditions abominables histoire de ne pas rembourser les joueurs, et si on ne l’a pas, ben on laissera en plan une aventure qui a débuté il y a six ans et qui, il faut le dire, a eu son lot de péripéties qui m’ont tout de même laissé des traces. Même si on est pas à fond dans la formule de Telltale, au moins peut-on se dire que l’on garde en mémoire les moments qui étaient pensés pour être mémorables. La fin de TWD saison 1 n’est qu’un exemple. On a aussi l’intégralité de l’épisode 2 de cette dernière, ou la situation de crise avec Kenny dans l’épisode 3, ou même plus simplement l’épisode 5 et sa course folle sous « Armed with Death » .

Telltale maîtrise (faute d’être bon partout dans le domaine) l’écriture des « moments » qui portent un récit, d’instants qui marquent et qui font pardonner les grosses ficelles ainsi que la linéarité globale. C’est ces moments qui permettaient finalement à la saison 2 et ses choix discutables de tenir sur ses pompes malgré tout, ou encore ces jolis moments d’humanité dans la saison 3 qui font pardonner sa durée somme toute courte. Bref, Telltale avait un savoir-faire qu’ils ont malheureusement surexploité en partant d’un constat malheureux mais réel : sur le créneau, pendant six ans on a trouvé à leur opposer que Dontnod, Quantic Dream et A Crowd of Monsters. C’est dire la gueule de la concurrence !

Donc bonne ou mauvaise nouvelle ? Pour moi je pense que c’est mitigé. En même temps, il était temps que la folie furieuse cesse et que l’on passe à autre chose pour que les gens de talents chez Telltale trouvent un meilleur studio pour s’exprimer, et en même temps… on a sans doute enterré les seuls qui m’accrochaient avec des récits peu interactifs, et qui m’ont permis de passer de très bons moments avec un, deux, trois spectateurs à se « mater » des épisodes de Telltale parce que c’était un peu taillé pour, avec chacun qui hurle pour faire un choix différent de l’autre. Des moments sympas que je n’ai vécu que sur les jeux Telltale, Heavy Rain et le très, très, TRÈS recommandable Until Dawn. Et ça, c’est triste. C’est triste parce que Telltale c’était pas cher, vite produit, et honnêtement… je prenais mon pied.

Alors, tout en acceptant les théories Darwinienne, et en ayant le savoir nécessaire à me dire que la nature a horreur du vide, c’est quand même une page plutôt blanche que noire que je viens de tourner de ma vie de joueur. J’espère que Clémentine aura droit à la fin de son histoire tout de même, et si ça n’est pas le cas… n’oublie jamais gamine que j’aurais toujours un petit pincement au cœur quand je reverrais une image d’un des jeux Telltale. Tu méritais mieux Clémentine, ça fait chier.

Jared-Emmerson Johnson The Walking Dead : Alive Inside

Bon arrêtons de chouiner. Telltale est mort, au final ça ne change rien à un fait : Ashen, Below, Ori And The Will Of The Wisps, bordel, vous allez tous me poser un lapin en 2018 bande de salauds ? Mon année est naze ; à part Kingdom Come : Deliverance, Sea Of Thieves et Hollow Knight, où sont les jeux qui me donnent envie de continuer ce loisir chronophage, hein ? Vous êtes où les jeux qui sont biens ? Parce que c’est pas Forza Horizon 4 le 2 octobre qui va faire front seul face à la déception 2018. Alors Darksiders 3, Call of Chtullu et… et…

… il paraît qu’Ashen est toujours prévu en 2018… Vivement 2019. Enfin non, vivement le 2 octobre pour que j’aille Forza Horizoner. Vroum vroum / 20 une quatrième fois !

C’est ça. Qu’on aime ou pas la patte Telltale, on ne peut la nier ; certains ont voulus la copier sans grand succès (dédicace à Dontnod…), et elle était unique dans le jeu vidéo actuel. Malheureusement il y a eu de gros problèmes de gestion, et ils se sont contentés de rester dans leur zone de confort en pensant que ça suffirait. Très mauvais calcul. Pour commencer à apporter des modifications notamment au gameplay, ils ont attendus d’être déjà sur l’échafaud et de voir le bourreau lever son arme. Dommage… Après, comme tu le dis, la nature a horreur du vide (… d’ailleurs, normalement, c’est moi le spécialiste des expressions à la con ; ça passe pour cette fois, mais que je ne t’y reprennes pas ! ), et peut-être bien que le trou sera bouché plus vite qu’on ne le pense puisque tu citais Until Dawn.

En effet, Supermassive Games a justement annoncé qu’ils allaient sortir une série de jeux dans la veine de ce dernier, et cela avec le soutien de Namco Bandai, ce qui veut dire que tous les joueurs pourront en profiter peu importe leur machine de prédilection. J’hésitais à me prendre le prochain Forza Horizon, mais du coup, rien que pour le plaisir d’exploser tes chronos, je pense que je vais craquer. D’ailleurs, il me semble avoir croisé les temps d’un autre membre de la team dans la série, avec un drivatar bien plus teigneux que le tien, mais en même temps c’est pas très compliqué. Pour ce qui est des sorties du mois, je citerai d’abord Dragon Quest XI, que j’ai pris par curiosité (mon dernier étant le VIII, et que j’ai à peine touché le VII sur 3DS), et j’ai été agréablement surpris.

Souvent, le grand soucis dans nombre de jeux vidéo, c’est qu’on a du mal à vraiment ressentir l’urgence de la situation dans laquelle se trouvent les héros. Eh bien là, je ne vais pas spoiler comme un porc, mais arrive un moment où on comprend l’importance de la quête dans laquelle ils se sont lancés. Là où dans certains jeux les enfants n’existent pas (… de peur que les joueurs soit fan de madame Courjault sans doute, et que nos politiciens et autres journalistes « d’investigation » se jettent là-dessus pensant que nous sommes tous des idiots incapables de faire la différence entre le réel et le virtuel… et accessoirement pour faire du buzz), ici, on assiste au baptême d’un nouveau-né, avant de plus tard retrouver les parents qui portent son deuil. Alors, certes, notre équipe est comme souvent (toujours ?) composée de clichés ambulants, le méchant est très méchant, et on passe notre temps à aider tous les pignoufs qui nous le demandent, mais le ton général m’a agréablement surpris. Si vous voulez un exemple, sur certains point, j’ai trouvé ce jeu bien plus sombre que Persona 5, mais ce n’est que mon avis, et je vous laisse vous faire le vôtre.

Vous avez sans doute eu du mal à échapper au Spiderman de la PS4. Je ne saurai quoi en dire, si ce n’est que lors de son annonce j’étais intrigué. Puis, lors du dernier E3, j’ai vu des vidéos pleines de QTE, et là, mon intérêt est monté dans sa chambre, il a fait sa valise, et il s’est tiré. Septembre, c’est aussi la période des sorties annuelles, avec les Fifa 19, NBA live 19, NBA 2k19, NHL 19…Et comme chaque année, je me demande si à défaut de changer la recette d’une année à l’autre, ils ne pourraient pas au moins se sortir les doigts du cul pour trouver un nom un peu plus original, à moins qu’ils soient juste fier de nous montrer qu’ils savent compter. The Bard’s Tale 4 a aussi pointé le bout de son instrument, bien que malheureusement les retours soient loin d’être élogieux… Et moi qui avais envie de tenter l’expérience, cela m’a bien refroidi, et je vais donc gentiment patienter.

SEGA quant à eux nous proposent une nouvelle fois de s’engager pour défendre la veuve et l’orphelin (preums pour la veuve si elle est jolie ! ) avec Valkyria Chronicles 4. Vous devriez d’ailleurs en apprendre un peu plus sur ce jeu ici-même. Pathfinder : Kingmaker verra également le jour sur PC d’ici la fin du mois. Celui-là je dois bien dire qu’il me fait de l’œil, mais étant du genre méfiant, je pense que je vais laisser les autres essuyer les plâtres avant de me décider. The Council devrait avoir vu son quatrième épisode arriver lorsque vous lirez ces lignes. Et puisque l’on est dans l’épisodique, d’ici la fin du mois, le premier épisode de Life Is Strange 2 sera lui aussi disponible. Vous n’imaginez pas à quel point Marcheur s’en réjouit ; il passe son temps à nous faire la danse du bonheur de Malcom. J’avoue d’ailleurs que ça devient un peu gênant à force.

« Mâte un peu mec j’donne tout ! J’donne tout j’danse comme un ouf’ ! »

Gelukpa : Quel talent de danseur ! Pour les fans de jeux de cartes, sachez amis piocheurs que Magic Arena profite de la sortie de sa dernière extension Ravenica pour sortir de sa bêta fermée. Il entre pour l’instant dans une bêta ouverte à tous. Venez donc vous faire humilier par des decks que vous n’auriez jamais imaginé être jouables ! Venez profiter de l’ancêtre vénérable des jeux de cartes à collectionner qui est bien supérieur à la concurrence, que ce soit en termes de récompenses ou de possibilités stratégiques !

Toujours sur la thématique des jeux de cartes, GOG nous annonce d’ailleurs la sortie de Thronebreaker pour le 23 octobre. Si comme moi vous avez pris beaucoup de plaisir sur le Gwynt dans le Witcher 3, cette version entièrement solo du jeu de carte qui est prévue pour durer une trentaine d’heure semble bien prometteuse. De toute façon, on vous fera un test rapidement après la sortie.

Pour finir depuis quelques jours, j’explore Golarion sur Pathfinder : Kingmaker. Les premières sensations sur le jeu sont mitigées ; bien que riche à tout point de vue, le jeu cumule un certain nombre de bugs qui rendent l’expérience compliquée pour l’instant. Espérons un patch rapidement pour fixer tout ça. Quoi qu’il en soit, un test arrivera bientôt, et nous vous tiendrons au courant des améliorations qui auront été apportées (ou pas).

A propos de l'auteur : flofrost

Avatar

J'ai l'air méchant comme ça, mais ce n'est qu'une impression. En vrai je suis pire !

0 Commentaires sur “CQFD : Septembre 2018”


Connectez-vous pour laisser un commentaire

Groupe Steam

Derniers commentaires

Aller à la barre d’outils