Ina your ears

Fais péter ton son !

Modérateur : La Souris Hyperactive

Avatar du membre
Athyna
Loutron Correctrice
Messages : 44
Enregistré le : 15 mars 2019, 15:04
Localisation : Suisse

#26

22 mars 2019, 22:41

Sympa, je ne connaissais pas.

Pour continuer sur du Suisse, je partage un morceau d'une jeune chanteuse, Forma.

Modifié en dernier par Athyna le 28 avr. 2019, 22:19, modifié 1 fois.
Avatar du membre
AbounI
Loutre Sauvage
Messages : 607
Enregistré le : 09 févr. 2018, 19:06

#27

22 mars 2019, 23:29

C'est.... comment dire... Disons que j'ai de délicates oreilles de félin. Ouaip, c'est ça, de délicates oreilles.

Allez, parce que longtime je cherchais en 7" ces 3 tracks de Phil Pratt, superproducer d'old school Jamaican music (periode ska rocksteady). Un album/double LP a été repress il y a quelques années, mais hors de prix aujourd'hui, alors go les 7" avec leurs versions respectives:

artist: Phil Pratt & Ken Boothe:
track : Sweet Song for my Baby
label : Carltone
repress : Pressure Sound


artist : Phil Pratt & Hemsley Morris
track : Little Things
label : Carltone
repress : Pressure Sound


Et surtout, ce magnifiquement magique "Safe Travel" et tragiquement trop court qui donne son nom à l'album compilant ses plus grosses prods d'époque : 1966-68


Eh ben après des mois de digging, Pressure Sound m'a entendu
https://www.pressure.co.uk/store/search?q=phil%20pratt

What a great day après un passage sur Iroko ou j'ai chopé mon 1er 12"EP d'Akea Beka
https://www.iroko-records.com/shop/is12002/
ainsi qu'un CD (bien rare ça chez moi) de Kiddus I (un de mes artistes préféré) pour son track "Children Play"


Bon, le track en lui même ne vaut pas sa version Inna Di Yard, plus posée, plus travaillée, plus binghy, mais pour ses lyrics : "for this world should a place for the little children to play, play and play.... Little children go to the beds at night without food.And that's bad, bad and bad, so bad. It's a shame. The mamas are crying, the babys are dying....". La rythmique reste intéressante, mais trop speed pour l'ambiance.
Mais comme j'adore le flow de Kiddus...

Même track, version Inna di Yard (dirigé par le grand China Smith en lead guitar) à 33min.

Feel the difference !
"Les traducteurs sont comme les peintres de portraits ; ils peuvent embellir la copie, mais elle doit toujours ressembler à l'original." (Elie Fréron, journaliste, 1718-1776)
Avatar du membre
AbounI
Loutre Sauvage
Messages : 607
Enregistré le : 09 févr. 2018, 19:06

#28

23 mars 2019, 20:33

One day, one tune, one vibe

artist : Issac Haile Selassie
track : Unite


On sent bien le feeling africain dans le tuen, et pour cause :

In the annals of reggae music and its devotion to Emperor Haile Selassie, one thing becomes
striking by its absence: the lack of Ethiopian voices giving thanks and praise to the Almighty
God through the teachings of His Majesty. Now, from Addis Ababa, by way of Southern California, comes a striking new voice whose direct links to the King of Kings are stronger than any other singer and player of instruments this century has known.

If that seems hyperbole, consider the fact that Isaac Haile Selassie not only carries the
Imperial name, but was, in fact, raised under the supervision of His Majesty. "I have been blessed," recalls the singer from his cozy hillside cottage in Los Angeles, "to have been raised in the care of His Imperial Majesty personally, at his boarding school a few miles from
the palace. I used to see him at least once a week throughout my childhood."

When Selassie was deposed, Isaac recalls sadly, "I felt like I was cut into halves and I had no place in my own land. War and destruction surrounded me. So I decided to walk out of my country through the desert of Eritrea, all the way to the Sudan. My companions and I slept in the daytime and walked in the night, hiding like hyenas. I eventually found my way to Khartoum, Sudan, and one day I encountered a group of Ethiopians who were lying in the 120 degree heat under a fan in a small room, listening to Bob Marley on the radio."

This initial encounter with Jah music came as a visceral revelation. "His voice sounded like truth, although none of us could understand what he was saying. I'd never heard of dreadlocks or Jamaica or Rasta. I never knew there were these people abroad who loved Selassie I. But the spirit of this man just hit me like he hit the rest of the world."

Isaac eventually arrived in the United States in 1980 and by 1983 he had reached Los Angeles where he began performing publicly, starting in an Ethiopian restaurant, singing Ethiopian songs and reggae both in English and Amharic.

Isaac's message of unity, love and peace took off and he began playing at many of the local universities, popular clubs and venues like the African Marketplace, Beach Fest, Coconut Teaser, Kingston 12 and the Music Machine.

More recently, Isaac has performed at the Sierra Nevada World Music Festival (Marysville, CA) Roots Mountain Reggae (Tonasket, WA), Northwest Reggae Fest (Seattle, WA and Portland, OR), Roots Revolution Festival(Montana), Lake Casitas World Music Festival (Ojai, CA), One Root World Music Festival (Sacramento, CA) and was a headliner on the 2000 Annual Bob Marley Exodus Festival, traveling and performing throughout Texas and Arizona. He has played shows in Toronto, Canada, Boston and Cambridge, MA, Virginia, Boulder and Denver, CO and continues to tour and perform.

His debut CD, "UNITE" was chosen as one of the Top Ten reggae releases of 1999 and 2000. Ethiopia's history has been a struggle toward unity during the past millennium. I contribute this music for Ethiopians at home and abroad who starve for peace and unity and for Africans and the rest of the world who pray for happier times to come for all of us."
Qui mieux placé qu'un orphelin recueilli par Kadamawe Haile Selassie en personne pour répandre ses "teachings" ?
"Les traducteurs sont comme les peintres de portraits ; ils peuvent embellir la copie, mais elle doit toujours ressembler à l'original." (Elie Fréron, journaliste, 1718-1776)
Avatar du membre
AbounI
Loutre Sauvage
Messages : 607
Enregistré le : 09 févr. 2018, 19:06

#29

24 mars 2019, 11:24

Another day, another track.
Restons encore un peu ina Ethiopia, avec non pas un cover mais deux d'un timeless classic : Satta Massa Gana des Abyssinians. Sauf que le premier track est majestueusemnt interprété en amharic en plus d'être sous-titré par un chanteur local sur le riddim original:

artist : Temesgen
track : Satta Massa Gana


Ce même artiste qui se donne la peine de sortir un instru purement local, le krar (genre de harpe), pour une version plus roots, plus éthiopienne encore. Sous titré en ge'ez et en anglais.
It a come !
"Les traducteurs sont comme les peintres de portraits ; ils peuvent embellir la copie, mais elle doit toujours ressembler à l'original." (Elie Fréron, journaliste, 1718-1776)
Avatar du membre
AbounI
Loutre Sauvage
Messages : 607
Enregistré le : 09 févr. 2018, 19:06

#30

29 mars 2019, 13:22

Keteis Oyonde, lioneress jamaicaine avec sa voix bien suave, est arrivée à la maison. Dommage que j'ai déjà débranché la titine, j'aurais bien fait chier mes voisins une dernière fois avec ce puissant binghy chanté en amharique

Un bass funde à en faire trembler les murs, le sol, le plafond, la cave et le voisinage
"Les traducteurs sont comme les peintres de portraits ; ils peuvent embellir la copie, mais elle doit toujours ressembler à l'original." (Elie Fréron, journaliste, 1718-1776)
Avatar du membre
AbounI
Loutre Sauvage
Messages : 607
Enregistré le : 09 févr. 2018, 19:06

#31

25 avr. 2019, 20:51

Toujours dans une vibe I-thiopian, tout en sax et en orgue, sur une bassline cyclique qui fait son job. Mais quel style, du tezeta ou des lyrics sont ici absolument contournables:

artist : Getatchew Mekurya

http://hwcdn.libsyn.com/p/7/d/4/7d4d12a ... 182fe77a56

et un bonus qui le vaut bien!
http://hwcdn.libsyn.com/p/5/b/2/5b22534 ... 6b27eda7f0
"Les traducteurs sont comme les peintres de portraits ; ils peuvent embellir la copie, mais elle doit toujours ressembler à l'original." (Elie Fréron, journaliste, 1718-1776)
Avatar du membre
AbounI
Loutre Sauvage
Messages : 607
Enregistré le : 09 févr. 2018, 19:06

#32

27 avr. 2019, 18:32

On prend l'avion et on se pose ina Kingston, direction le studio d'Harry J. pour écouter les londoniens GT Moore backé par le Zap Pow band

Working for the Dollar
"Les traducteurs sont comme les peintres de portraits ; ils peuvent embellir la copie, mais elle doit toujours ressembler à l'original." (Elie Fréron, journaliste, 1718-1776)
Avatar du membre
AbounI
Loutre Sauvage
Messages : 607
Enregistré le : 09 févr. 2018, 19:06

#33

28 avr. 2019, 20:32

another day, another massive

Artist : Hands & Heart
Track : Jah Live (1979)
label : Channel 1
Format : 12" Discomix


très très rare ! :love:
https://tribe84records.com/product/hand ... g-for-jah/
"Les traducteurs sont comme les peintres de portraits ; ils peuvent embellir la copie, mais elle doit toujours ressembler à l'original." (Elie Fréron, journaliste, 1718-1776)
Répondre
  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité