Et pendant ce temps, chez Reality Pump…

Depuis mars et leur résurrection miracle, accompagnée de promesses qu’ils ne tiendront surement pas toutes, Reality Pump est affairé sur pas mal de choses, contrairement à ce que leur silence assourdissant pourrait laisser croire. En effet, avare en paroles, le community manager du studio a répété que, et ce à mesure, si le développement de l’add-on Call Of Tenebrae (… sensé sortir en juin 2016) était plus complexe que prévu, le studio était bel et bien au travail. Une manière de rassurer le peu de personnes qui les suivent, mais aussi une étrange façon de présenter un programme qui s’avère intéressant à bien des égards.

 

Reconquérir

Reality Pump n’a pas pour objectif de séduire un nouveau public pour l’instant ; ils n’en ont pas vraiment les moyens. Leur plan est de proposer à ceux qui ont aimé Two Worlds II une expérience renouvelée, et cette expérience ne passe pas forcément uniquement par des add-ons, prévus au nombre de trois pour le moment, même s’ils se discutent l’existence prochaine d’un season pass. Si l’on attend logiquement beaucoup des extensions à venir, Reality Pump communique pour l’instant beaucoup plus sur leurs intentions de reconquête, en préférant améliorer leur très perfectible jeu. Ainsi, une grosse mise à jour est en préparation pour améliorer le moteur afin de préparer à la sortie des add-ons, mais aussi une correction de l’interface du jeu et des remaniements dans la maniabilité. Bien évidemment, il n’y a pas que ça qui occupe l’équipe.

Si peu se sentiront concernés : les joueurs Linux n’ayant pas encore opté pour un dual boot, par fierté ou par fainéantise, pourront profiter d’un portage du titre sur leur système d’exploitation. Une manière de toucher un nouveau public, même s’il est peu important en termes de nombre. Bien sûr, on peut aussi parler de cette volonté de Reality Pump qui démontre d’une certaine intelligence de leur part (… pour une fois, une idée cohérente) : ils travaillent sur un SDK. Un kit de développement de mods pour les joueurs, qui permettra d’étendre le potentiel ludique du jeu de base, et ainsi faire vivre la communauté, voire la fidéliser par ce biais.

Toute cette stratégie prend du temps. Un temps que Reality Pump semble en position de s’offrir vu qu’ils n’ont encore rien proposé de concret depuis sept mois. Mais, si l’on fait le compte, déployer tout cela fera déjà parler un peu plus du titre, simplifiera l’usage des mods, et surtout du fameux Worldmerge mod réunissant l’extension déjà existante, avec le jeu de base, ainsi que ses cartes multijoueurs, en un seul et même immense open world. Les développeurs ont admis il y a de cela quelques temps avoir beaucoup d’affection pour ce gigantesque travail de joueurs, et ont voulu simplifier l’accès à leur travail, mais aussi leur simplifier la vie.

Si, et seulement si, Reality Pump a bien les moyens de bien faire ces choses, je pense que le retour des joueurs sera suffisamment positif pour relancer un peu la machine, et aider la boîte à proposer de nouveaux contenus. De là à faire passer le concept étrange de proposer un season pass pour un jeu qui a six ans ? Ils seraient bien les premiers !

 

Préparer et étendre

On s’en doutait un peu, mais les add-ons ne sont pas étrangers à une transition pour la saga Two Worlds. Si la fin de Two Worlds 2 concluait l’arc débuté par le premier épisode, Pirates Of The Flying Fortress s’apparentait à une parenthèse dans l’univers. Ici, le titre de la seconde extension solo de Two Worlds II laisse entendre que les nécromanciens, qui ont largement été laissés de côté dans le second épisode, vont être de retour, tandis que l’émergence d’une nouvelle race fait penser que Reality Pump donne un nouveau départ à sa saga. Il faut donc s’attendre à ce que les deux extensions solo à venir débutent une toute nouvelle histoire, et laisse de côté la trame très ennuyeuse des deux premiers jeux pour – peut-être, on ne sait pas – proposer quelque chose de bien plus palpitant comme la première extension a pu le proposer.

Mais ça, c’est uniquement à destination de Two Worlds III, d’ores et déjà prévu pour 2019 (… on rit bien fort), mais ces deux add-ons doivent aussi et surtout tenir en haleine des joueurs qui désormais, savent que la saga continue. Le but premier d’une extension est d’étendre une expérience, et pour le coup, si Reality Pump propose un contenu satisfaisant en volume et en qualité, à cela s’ajoutant les mods, il est fort possible que nous ayons de quoi faire jusqu’à Two Worlds III. Nous pouvons ajouter un troisième add-on centré sur le multijoueur, en ayant pour but d’alimenter cette partie du jeu qui reste active sur PC, sans que cela ne soit la foule.

Pour l’instant, nous ne savons que peu de choses sur Call Of Tenebrae. Depuis l’annonce, il n’y a pas eu grand chose de neuf, et seul des informations sur le contenu narratif ont filtré. On attendra donc encore un peu pour voir quelque chose pointer le bout de son nez, même si l’on sait déjà qui s’occupera de la musique (… ouais !), et c’est Dominika Barabas. Faites pas semblant ; vous ne la connaissez pas, mais j’ai écouté deux trois morceaux et elle fait du correct, mais aussi du très bon. Vous aurez droit à quelques extraits, évidemment. Je pense personnellement que cet add-on ne proposera pas grand chose de neuf en termes de mécaniques, mais il sera un bon moyen de voir où Reality Pump veut aller. Et surtout, il s’agit un premier essai pour la mise à jour de leur moteur. Espérons que tout aille bien de ce côté, surtout connaissant l’optimisation foireuse d’un certain Vendetta : Curse Of Raven’s Cry. En parlant de ça, sur lui aussi il y a des éléments qui expliquent son état, et c’est pas bien joli-joli. 

 

Dominika Barabas : Idiotka

 

La vraie malédiction de Reality Pump

Vous vous dites qu’il serait sans doute bon de patcher Vendetta, non ? Ne trouvez-vous pas cela étrange qu’après la sortie du titre, pendant quelques mois, Reality Pump ait patché de nombreuses fois le jeu, avant de finalement ne plus le faire du tout ? Eh bien il y a une raison autre que la fainéantise ou la banqueroute à cela. Ils n’ont tout simplement pas l’autorisation de toucher au jeu. Les droits appartiennent à un autre éditeur. Qui ? Eh bien, c’est terriblement compliqué. Ceci explique surement le fait que le jeu ne soit jamais en promotion, et qu’il n’y ait aucune activité autour, malgré un community manager qui a essayé d’expliquer les choses aux possesseurs du titre.

Les droits appartenaient à Zuxxez Entertainment, qui vient de subir une liquidation pour banqueroute. Je ne saurais clairement identifier qui est qui entre Zuxxez et Topware Interactive, mais il semble que la fameuse banqueroute dont nous avions entendu parler début 2016 ne soit finalement que la banqueroute de Zuxxez, qui a surement dû discuter les droits de Vendetta. Désormais, sachez-le, et cela me surprend d’être aussi calé en terme de timing mais (… traduction par mes soins et ceux de Google Traduction, mais on comprend l’idée) :

Nous venons d’acheter les droits de propriété intellectuelle du liquidateur de Zuxxez. Bientôt, nous allons passer au projet. Maintenant, notre priorité est le développement du DLC de TW2.

Raidor community mannager de Reality Pump, le 3 octobre 2016

Maintenant, on le sait. On tient enfin le fin mot de l’histoire tumultueuse de Vendetta, et le jeu devrait être corrigé dans un futur plus ou moins proche, plus ou moins lointain, mais il y a désormais de l’espoir.

On ne saura peut-être jamais vraiment pourquoi, mais Topware Interactive / Zuxxex Entertainment semble être la même société. En vérifiant mes informations sur Wikipédia (… disponible en anglais uniquement), il semblerait que Zuxxez soit une boîte créée par d’anciens de Reality Pump en 2000. Ils rachèteront par la suite Topware Interactive en 2001 qui étaient sensé être insolvable (… ce monde est trop compliqué, vraiment). Il semble donc que la banqueroute du premier février 2016 soit celle d’une société commune, mais qui a surement réussi à sauver les meubles en se scindant en deux. Topware Interactive reprenant son indépendance, n’a d’ailleurs même pas commenté cette banqueroute, parce que pour la société, celle-ci ne la concerne surement pas.

Il y a donc dû y avoir une négociation pour que les droits reviennent au seul éditeur capable de supporter le titre dans son état. Désormais, les droits sont cédés et on peut enfin souffler, à moins d’un nouveau rebondissement ? Petit bonus, j’ai appris que le projet Sacrilegium, autre jeu de Reality Pump commençait il y a quelques temps désormais, avait vu son développement gelé pour profiter à Raven’s Cry. Le développement de ce titre pourrait donc reprendre un jour, maintenant que Zuxxez semble être de l’histoire ancienne. 

 

Dominika Barabas : Przepraszam

 

Vous pouvez donc maintenant comprendre que c’est le bordel dans la vie de Reality Pump, mais que désormais, il y a une éclaircie. J’espère que mes suppositions sur la stratégie du studio sont justes, que la banqueroute de Zuxxez n’entraînera pas Topware Interactive, que le projet Two Worlds III arrivera à terme, et peut-être également les autres jeux que Topware n’a jamais pu sortir. Toujours est-il que le feuilleton incroyable offert par nos amis allemand et polonais continuera surement encore un petit temps. J’ose espérer pour eux que cette saison mouvementée a définitivement prit fin, et que l’avenir leur offrira enfin un peu de soleil. Quant à moi, je scruterai encore des nouvelles de la boîte. J’espère au moins pouvoir toucher à Call Of Tenebrae avant la fin de l’année, mais je pense me mettre le doigt dans l’œil jusqu’au pied.

Sources :

http://steamcommunity.com/app/386280/discussions/0/350543738453589822/
(Bien sûr, ici c’est en allemand, j’ai traduit le contenu intéressant ci-dessus)

https://en.wikipedia.org/wiki/Zuxxez_Entertainment
(Ici, la seule manière d’avoir des informations concrètes est de faire des recherches en anglais, c’est dire la discrétion de l’affaire.)

Tags

A propos de l'auteur : Marcheur

Enfant attardé de Kreia et d’Alfred de Musset. Pense que tout est narration, et répète sans cesse qu’il donne tout en dansant comme un ouf

0 Commentaires sur “Et pendant ce temps, chez Reality Pump…”

Laisser un commentaire

Groupe Steam

Derniers commentaires

  • Avatar UtilisateurMarcheur
    Elex
    T'façon on est les élus, choisis pour rétablir la paix...
  • Avatar UtilisateurToupilitou
    Elex
    ... Ahem ; si vous voulez, je vous installe une...
  • Avatar UtilisateurMarcheur
    Elex
    Viens faire un câlin ! Par contre ouais je vois...
  • Avatar UtilisateurEtienne Navarre
    Elex
    Bien entendu que ton point de vue est subjectif, c'est...
  • Avatar UtilisateurMarcheur
    Elex
    Pour le coup, c'est purement subjectif, bien qu'il y ait...
  • - Précédents »
Aller à la barre d’outils