Ping Awards 2015

Source des photos : AFJV

Loutrage était présent à l’édition 2015 de la cérémonie des Ping Awards pour, outre faire un sort aux petits-fours, assister à une remise de prix. Il s’agit en effet de la troisième édition d’une cérémonie, organisée par Capital Games et l’Agence Française pour le Jeu Vidéo (AFJV), présentée par Bertrand Amar et Emmanuel Forsans, qui consacre le jeu vidéo à la française. A l’instar des Molière pour le théâtre, ou des César pour le cinéma, le jeu vidéo dispose lui aussi d’un event qui lui est dédié, soutenu par les pouvoirs publics, démontrant ainsi que cette industrie n’est plus totalement considérée comme un loisir de teenagers boutonneux.

Alors ouais, j’y vais peut-être un peu fort avec mes comparaisons tant celle-ci pouvait faire office de version cheap, mais j’ai envie de dire que là n’est pas vraiment le but. En France, il y a énormément de talents, mais généralement peu de moyens pour le montrer. Cette cérémonie n’a en réalité pour but que de donner de la visibilité à des jeux, et à mettre en lumière des studios qui en ont bien besoin.  Cette année, 92 candidatures furent déposées, pour 32 nominations. Et pour couronner le tout, les gagnants de chaque catégorie avaient droit à un cadeau via des sponsors (Meltdown Bar, Acer, etc), souvent lié à l’aspect communication et marketing gravitant autour de la promotion d’un jeu vidéo. Une très bonne idée !

Cette soirée fût co-présidée par Florian Gazan et Manu Levy ; deux personnes gravitant autour de cette industrie à travers des émissions dans les médias, sans réellement y bosser. Parmi les autres jurés, on retrouve pêle-mêle Marc Aguesse (un webmaster), Pauline Augrain (Responsable de la création numérique au CNC), Jay Grouard (Consultant), Patrick Hellio (Journaliste), Florence Icard (Chargée de mission pour Hadopi), Pia-Victoria Jacqmart (Journaliste), et Jean-Robert Lombard (Acteur). Un ensemble hétéroclite, mais finalement, et surtout, passionné de jeux vidéo. Et tout du long de la soirée, pour accompagner les animateurs, Julien Balak, un dessinateur, créait des dessins humoristiques en live sur sa tablette.

Ces jurés ont donc élu des jeux parmi 11 catégories, dont vous pouvez retrouver le détail ci-dessous !

.

GRAND PING 2015 : Cédric LAGARRIGUE

Le prix honorifique, reçu l’année dernière par Frédérick Raynal, fut décerné cette année à Cédric Lagarrigue, patron de Focus Home Interactive. Je dois avouer qu’il s’agit d’un éditeur qu’on a envie d’aimer tant il a fait du bien à l’industrie vidéo-ludique française, en la dynamisant via des choix judicieux, et en donnant des moyens à des studios de développement qui n’avaient définitivement besoin que d’un coup de pouce pour briller. Good Game !

.

GRAND PING DU JURY : Life Is Strange

J’ai terminé le dernier épisode de Life Is Strange il y a peu de temps, et même si j’y ai passé un bon moment, je ne sais pas si je l’aurais choisi en tant que best game ever. Malgré tout, Dontnod explore des genres différents de jeu, tout en capitalisant leurs expériences passées. Je salue donc les prises de risques qu’ils ont su prendre, en passant d’un jeu d’action / aventure (Remember Me), à une histoire interactive (Life Is Strange), pour arriver prochainement sur un RPG (Vampyr). Marcheur ne sera probablement pas d’accord avec moi, mais j’attends clairement ce dernier jeu de pied ferme, car je pense que ce studio a clairement démontré sa capacité à s’améliorer au fur et à mesure de leurs productions. Quoi qu’il en soit, un petit débat sur Life Is Strange sera bientôt publié ici-même !

.

PING DU Meilleur jeu PC / MAC : Act of Aggression

Eugen Systems a réussi à pondre, avec Act Of Aggression, une version moderne de Command & Conquer de la plus belle des manières, et cette récompense est selon moi largement méritée. Pourtant, les autres jeux de cette série en avaient aussi à revendre ; Dead In Bermuda de CCCP remet au goût du jour la stratégie survivaliste mâtinée d’un peu de RPG, tandis que Subject 13 fait quant à lui vibrer la fibre old-school des jeux d’aventure parsemés d’énigmes. Finding Teddy 2 offre un metroidvania en pixel-art cohérent – et pourtant vous connaissez mon aversion pour ce genre-là. Enfin, Life Is Strange, que je ne vais pas redétailler à chaque fois, car il a été nommé dans beaucoup de catégories.

.

PING DU Meilleur jeu console : WRC 5 FIA World Rally Championship

Kylotonn Games se sont spécialisés dans les jeux de rally, et pour le coup, avec WRC FIA World Rally Championship, il semble qu’ils ont bien réussi leur coup ! N’ayant pas de consoles et ne l’ayant pas essayé, j’en ai juste pris plein les mirettes lors de la vidéo de présentation, et les sensations semblaient bonnes. Blood Bowl 2 de Cyanide faisait également son apparition sur le podium, sans pour autant décrocher le Ping qui va bien ; pour ma part, les échos que j’en ai eu montrent qu’il va falloir attendre encore quelques temps avant d’avoir un jeu aux petits oignons. Cette soirée a aussi été l’occasion pour moi de découvrir White Night de Osome Studio, qui se démarque par un travail artistique incroyable. A côté de cela, on retrouve encore et toujours Life Is Strange, et Let’s Sing 2016 : Hits Français de Voxler, sur lequel je vais m’abstenir de commentaires foireux quant à la qualité des « Hits » en question. Les dégoûts et les couleurs, comme dirait l’autre…

.

PING DU Meilleur jeu mobile : Zodiac : Orcanon Odyssey

J’avais pu découvrir la démo technique de Zodiac à la Paris Games Week de 2014 qui, bien que courte, donnait un aperçu concret de ses possibilités. L’équipe de Kobojo est donc bien allée au bout de ses ambitions, en proposant un jRPG sympa visuellement et bien animé, en collaboration avec des grands noms de la série Final Fantasy (Hitoshi Sakimoto, Kasushige Nojima, entre autres). Bien que n’ayant pas gagné, il y avait en lice A Blind Legend de Dowino, un jeu atypique disponible pour les non-voyants, et Chouchou Puzzle Adventures de Spinbot, un RPG hybridé avec un Macht 3. Battleplans de C4M proposait quant à lui un jeu de stratégie aux graphismes chatoyants, tandis que l’on retrouvait également l’excellent Dungeon Of The Endless, le Roguelike du très prometteur Amplitude Studios.

.

PING Des Meilleurs graphismes : White Night

Je suis totalement en accord avec le choix du jury ; ils n’ont pas fait le choix du réalisme, mais de l’intelligence. Osome Studio, avec White Night, a fait le choix du noir et blanc intégral, et a donc dû être extrêmement créatif pour rendre l’ensemble crédible et immersif, notamment avec les effets de lumière qui font partie intégrante du gameplay. Malgré tout, les autres nominés se distinguait également par leurs choix graphiques distinctifs ; Life Is Strange que l’on ne présente plus, l’ultra-réalisme avec WRC 5, l’aspect déjanté d’un Blood Bowl 2 de Cyanide, ou enfin avec le DLC pour le 4x éponyme : Endless Legend : Shadows d’Amplitude Studios.

.

PING DU Meilleur scénario : Life is Strange

Qui d’autre mieux placée que Jehanne Rousseau pouvait remettre cette récompense ? Elle a en effet remis le prix à ses amis de Dontnod, toute vêtue d’un t-shirt aux couleurs de The Technomancer Je devais pourtant être le seul dans la salle à ricaner dans mon coin tellement j’entendais, depuis son Nord natal, Marcheur grincer des dents. Le scénario est en effet pour lui LE gros point noir de ce jeu, mais comme dit plus haut, vous assisterez bientôt à un débat sur ce sujet.  A côté de ce jeu, on retrouvait également la plume japanisante de Zodiac, Dead In Bermuda, A Blind Legend et White Night.

.

PING DU Meilleur jeu web et réseaux sociaux : Badass Inc.

Ce prix fut remis par une addict repentie des jeux sur les réseaux sociaux. l’actrice jouant Miss Moore dans la série Hero Corp, Stéphanette Martelet. La pauvresse s’est en effet sevrée du plantage de légumes virtuels dont elle était une victime compulsive sur Facebook. Le prix fut reçu par Motion Twin pour leur jeu Badass Inc, qui se veut un revival de l’époque de Flashback et d’Another World. D’autres jeux étaient présent, mais n’étant clairement pas le cœur de cible de ce support, ils me sont totalement inconnus : Celsius Heroes de Celsius Online, The Ultimatest Battle d’Ediogames, Celestus de Vincent Soliveres (oui-oui, un gars tout seul qui a tout réalisé de A à Z), et BSQ1492 de Syldi Studio.

.

PING DE LA Meilleure bande-son : Inside My Radio

Inside My Radio, des Lillois de Seaven Studio, reçut donc le prix de la meilleure bande-son. En effet, quoi de plus adéquat qu’un jeu de plateforme basant son gameplay sur les rythmes et les sons pour gagner ce prix ? Un moteur audio qui a en effet intéressé de gros poissons, mais que le studio a conservé pour dévoiler son bébé terriblement fun et addictif. Encore une fois, dans la même catégorie, nous retrouvions Life Is Strange, White Night, Finding Teddy 2 et A Blind Legend.

.

PING DU Meilleur jeu étudiant : Twin Fates

Cette année, cinq écoles (Rubika Supinfogame, CNAM-ENJMIN, Isart Digital, LISAA, et l’IUT de Bobigny) présentaient plusieurs jeux, et c’est Twin Fates de Rubika Supinfogame qui ont remporté la palme. Aussi agréable visuellement que cool au niveau des mécaniques de gameplay, on peut se dire que la relève est assurée ! Et ce ne sont pas les autres jeux présents en lice qui démontreront le contraire. En voici d’ailleurs la liste :

  • ChronobotCNAM-ENJMIN
  • Close Call : Step Into The VoidRubika Supinfogame
  • D-CityIsart Digital
  • JumpHead: Battle4Fun! IUT de Bobigny
  • MonsterBall LeagueCNAM-ENJMIN
  • NayimaLISAA
  • SlicedIsart Digital
  • TrubadurRIsart Digital
  • UltraflowRubika Supinfogame

.

PING DU POLITIQUEMENT CORRECT : A Blind Legend

Ce prix n’en était pas réellement un, mais il était juste donné par le jury pour récompenser l’initiative d’avoir créé un game pouvant être joué par des non-voyants : A Bling Legend des lyonnais de Dowino. A ma connaissance, ce projet lancé à l’origine sur la plateforme de financement participatif Ulule, est le seul du genre. Espérons que cette initiative en entraîne d’autres !

.

PETIT PING DE LA PRESSE : BLOOD BOWL KERRUNCH (pour mobile)

S’agissait-il d’un troll ? Je n’en sais rien. Quoi qu’il en soit, la presse a été invitée à voter pour un jeu lors de la journée précédant l’ouverture au public de la Paris Games Week. C’est donc la version mobile et free to play de Blood Bowl,  développé par Cyanide, qui a reçu ce prix.

Tags

A propos de l'auteur : Toupilitou

Photo du profil de Toupilitou

Loutre hyperactive et webmaster de http://www.loutrage.fr

Un commentaire sur “Ping Awards 2015”

Laisser un commentaire

Groupe Steam

Derniers commentaires

Aller à la barre d’outils