Plaisir coupable : Adam Wolfe

Plaisir coupable : Adam Wolfe

Ce doit être une première sur Loutrage : un article qui parle d’un jeu d’objets cachés ! Donc, aujourd’hui, je voudrais vous parler d’un de ces jeux obtenu dans un bundle, et pour lequel je ne manifestais qu’un intérêt limité jusqu’à ce que je le teste : Adam Wolfe.

 

Commençons par quelques précisions sur ce type de jeux, afin de comprendre pourquoi notre chère Loutre est assez réticente à voir des articles traitant de ce genre de jeux sur son site. Selon la définition Wikipedia :

Les jeux d’objets cachés sont un genre de jeu vidéo de réflexion, dans lequel le joueur doit retrouver les objets d’une liste, cachés dans une scène. Généralement en 2D, les plans principaux (constitués principalement de liste d’objets à trouver) sont parfois entrecoupés de cinématiques, ou de mini-jeux d’autres types.

Ça, c’est la définition politiquement correct du genre. Chez les vrais gamers avec des poils sur le torse, ce type de jeux rime avec casual gaming (… dans le mauvais sens du terme, forcément), jeu court, mal fichu, graphismes risibles, scénario écrit avec les pieds ET sur un post-it… Pour rajouter une pointe de sexisme à tout cela, je rajouterai que ce n’est pas très étonnant, car la cible marketing de ce type de jeux est la femme de plus de 40 ans, et c’est bien connu les gars : vos mamans ne connaissent rien à l’informatique, donc ça peut être moche avec un gameplay moyen, elle ne s’en rendra jamais compte !

Ce type de jeux n’est pas récent, bien qu’il ait connu un essor au milieu des années 2000, le tout premier recensé étant Alice : An Interactive Museum sorti en 1993 (… ça ne nous rajeunit pas tout ça ; oui, toi au fond, tu n’étais même pas encore né !). Alors soyons clair : oui, ces types de jeux d’objets cachés tout nazes existent, et il y en a des paquets. Toutefois, il existe des éditeurs sérieux comme Artifex Mundi, qui produisent beaucoup de jeux d’objets cachés de qualité (… la trilogie Enigmatis a des avis positifs sur Steam, allant de 83 à 98 %,  par exemple).

Alors, dans Adam Wolfe, on joue… Adam Wolfe (… quelle surprise !), un détective spécialisé dans le paranormal. Vous vivrez à travers ses yeux quatre aventures différentes, avec comme fil rouge l’énigme de la disparition de sa sœur. Les histoires vous amèneront à croiser des sectes, des démons, des fantômes… Que du classique. Je ne m’attarderai pas plus sur le scénario pour vous laisser le découvrir, mais dans l’ensemble, sachez que les histoires sont plutôt bien écrites, avec quelques rebondissements parfois surprenants.

Les événements avancent a travers un mélange de cinématiques à la mise en scène très cinématographique, et des transitions par de jolies illustrations rappelant certains comics. Le tout est accompagné par la voix off du héros qui vous guidera, ainsi que d’une musique d’assez bonne qualité. L’ambiance générale du titre m’a rappelé par moments la narration de Max Payne premier du nom.

Faites attention : le jeu vendu sur Steam ne contient que la première des quatre aventures, probablement inspiré par les productions Telltale. Il vous faudra le season pass ou prendre la version complète du jeu si vous souhaitez avoir l’ensemble des chapitres. Le jeu est annoncé comme un jeu aventure / objets cachés, bien que les phases objets cachés soient assez peu présentes et toujours bien amenées. De plus, les objets à trouver seront soit utiles, soit amèneront des éléments de background (… ce qui est rare, car la plupart des autres jeux du genre nous ont habitué à ramasser plein de merdes pour n’en garder qu’une seule d’utile).

Le plus grande partie du jeu est plus proche du point’n click : exploration, résolution d’énigmes logiques (… pas de combinaisons alambiquées, comme on peut en retrouver dans certains vieux jeux Lucasart par exemple), et de puzzles pour la plupart assez simples. Clairement, si vous cherchez un jeu qui vous remuera les méninges, vous ne le trouverez pas ici ; Adam Wolfe, c’est avant tout des histoires et une ambiance.

Enfin, graphiquement, le jeu est plutôt joli, notamment grâce à une direction artistique réussie. Malgré tout, on reste sur un jeu d’aventure, donc présentant des plans fixes et des animations minimales. Le tout reste toutefois dans le haut du panier de ce type de jeux.

 

Alors, au final, Adam Wolfe est un jeu d’aventure / objets cachés qui flirte davantage vers l’aventure que vers la recherche d’objets. Les scénarios sont solides et intéressants, l’ambiance est réussie, la durée de vie est correcte, le prix reste raisonnable (… même si je vous conseille d’attendre une petite promo avant de vous lancer). Voilà tout un tas de bonnes raisons pour essayer si vous ne connaissez pas, et de le rajouter à votre collection si vous aimez le genre. N’oubliez pas qu’il s’agit de jeux pour fille, alors si vous avez besoin d’un prétexte, dites que vous y jouez avec votre copine. Moi, c’est ce que je fais pour ne pas paraitre ridicule…

Tags

A propos de l'auteur : Gelukpa

Modèle de vertu détraqué et testeur pour la loutre

Un commentaire sur “Plaisir coupable : Adam Wolfe”

Laisser un commentaire

Groupe Steam

Derniers commentaires

  • Avatar UtilisateurMarcheur
    Elex
    T'façon on est les élus, choisis pour rétablir la paix...
  • Avatar UtilisateurToupilitou
    Elex
    ... Ahem ; si vous voulez, je vous installe une...
  • Avatar UtilisateurMarcheur
    Elex
    Viens faire un câlin ! Par contre ouais je vois...
  • Avatar UtilisateurEtienne Navarre
    Elex
    Bien entendu que ton point de vue est subjectif, c'est...
  • Avatar UtilisateurMarcheur
    Elex
    Pour le coup, c'est purement subjectif, bien qu'il y ait...
  • - Précédents »
Aller à la barre d’outils