Rise Of The Tomb Raider

Après avoir été maintes et maintes fois harcelée par une mignonne loutre souhaitant rétablir la parité sur son site je me lance dans ma première critique qui aura pour sujet le grand, le beau, le magnifique Rise of the Tomb Raider. Nous y suivrons la magnifique Lara au joli booty exceptionnellement bien animé. Que dire à part qu’en ce moment le reboot et les suites sont très à la mode, à croire que notre génération ne sait pas écrire de bon scénario. Le reboot de 2013 était sympathique quoiqu’il ne m’ait pas tellement plu pour à peu de choses près les mêmes raisons que celui de 2016, au moins le premier avait l’intérêt d’être nouveau…

 

Un scénario… qui n’a rien à envier à celui de la scientologie

Dire que ce jeu a gagné un prix pour son scénario face à The Witcher 3, pour moi, c’est comme décerner un award à Hunger Games : cela me brise le cœur. Un scénario digne d’un court métrage inspiré de série Z et cliché au possible, pouvant facilement passer sur TF1 pendant les heures de faible audience. Non, franchement, c’est quoi  cette obsession des scénaristes envers les sectes ?

Je ne vais pas mentir, je n’ai lu pratiquement aucun des textes que Lara passe son temps à ramasser, parce que je ne vois pas qui pourrait supporter quelque chose d’aussi mal écrit. Nous avons alors l’impression que, durant toute sa progression, Lara ramasse les feuilles de journal intime que des mecs complètement défoncés ont laissé derrière eux, comme s’ils se prenaient pour Petit Poucet. D’ailleurs cela ne m’étonneraient pas que les scénaristes utilisent cette idée dans une future suite.

Là, vous pouvez vous dire que ça a l’air amusant, que vous êtes fan de nanars… Eh bien non. Ils n’arrivent même pas à rendre cela drôle. Donc, Lara est une archéologue. Cela se voit, oui. Au cours de son périple, elle amasse tout un ensemble d’objets inutiles, afin de nous expliquer des choses que, franchement, personne n’a d’intérêt à écouter, et qui n’a absolument aucun rapport avec l’histoire. Il y a quand même eu un effort de fait : ils se sont rappelés que les fans aimaient explorer les tombeaux qui sont toujours complètement secondaires, et en ont donc mis pas mal. La plupart d’entre eux sont intéressants à explorer mais certains manquent grandement de soin ; on peut les compléter en deux minutes en suivant un couloir et sans aucune énigme.

Ils ont également ajouté des personnages amicaux, autres que Lara et sa bande de potes, qui lui donnent quelques quêtes secondaires, sans doute pour rendre le jeu plus RPG. En effet, j’en parlerai plus tard, mais les développeurs essayent d’ajouter tout et n’importe quoi à leur jeu, du moment qu’ils copient sur les jeux à succès. Malheureusement pour Lara, ce n’est pas de cette manière qu’elle parviendra à détrôner Nathan Drake, même si graphiquement elle est bien plus attirante. Pour en revenir aux quêtes secondaires, elles portent bien leur nom, de secondaires. On peut très bien ne pas les faire du tout, et l’on débloquera seulement moins d’outils et d’améliorations pour ceux-ci.

 

Des personnages… au comble du cliché

Je joue le personnage de Lara Croft. Vraiment ? Pourtant à aucun moment du jeu je n’ai eu ce sentiment. Peut-être bien parce qu’il est très mal écrit. Mais j’ai plutôt une autre théorie, bien plus plausible : en réalité on joue une ex-agente de la CIA, qui a été virée parce qu’elle est devenue complètement folle. Regardez, elle a un véritable arsenal de guerre sur elle, et massacre tous ses ennemis sans pitié. De plus, elle passe son temps à tenir des discours complètement incohérents sur des « Prophètes » et des « Sources Divines ».

Le pire étant qu’elle ne se rend jamais compte que ses proches sont des traîtres alors que, pardonnez moi, mais il y a écrit « muahaha je suis méchant » sur leur visage. Tout ceci démontre bien qu’elle est totalement déconnectée de la réalité. D’ailleurs, en ce qui concerne le grand méchant, on pourrait presque dire qu’il est réussi ; il est aussi risible que les vrais gourous de secte…

Que dire sur les autres personnages ? Eh bien ils sont tous aussi creux qu’un œuf de Pâques en chocolat, et tellement clichés que j’ai eu plusieurs fois l’envie de m’arracher les yeux, en lisant des dialogues tous aussi ridicules les uns que les autres. A quoi bon changer les personnages déjà ratés du premier opus, si c’est pour les remplacer par d’autres échecs ?

Une autre incohérence du jeu : les natifs ! Franchement, ils ont la tête de tout, sauf de natifs coupés du monde. Jacob le filf (masculin de milf) chef des natifs et protecteur de la Source Divine, sa jolie fille rousse – la Rebelle de l’histoire, les autres persos secondaires dont tout le monde se fout… Tous parlent un anglais, ou français – selon la langue choisie – parfait alors qu’ils font partie d’une communauté marginale en Russie !

 

Un gameplay… copié-collé sympathique à jouer

Pour le gameplay, on reprend le même que dans le reboot, en ajoutant des idées venues d’autres jeux à la mode comme Assassin’s Creed. Ce n’est pas mauvais, Lara est très maniable, et cela rend les phases de jeu assez agréables à jouer. Malheureusement, il subsiste quelques problèmes en phase de plateforme. En effet Lara va quelque fois décider de ne pas s’accrocher et de se jeter dans le vide. Il faut dire qu’elle a une vie difficile et fatigante, ce qui valide largement ma théorie sur ses troubles psychologiques.

De plus, les développeurs semblent prendre un malin plaisir à torturer Lara : tu t’accroches et ça s’effondre, tu sautes et ça s’effondre, tu cours et ça s’effondre ! Calmez-vous un peu ! On sait que vous n’aviez pas beaucoup d’inspiration, mais je doute que reprendre l’idée des scripts d’Uncharted fut une bonne idée, d’autant que vous en abusez à outrance. Tout comme elle reprend l’escalade des arbres d’Assassin’s Creed en mal foutu – car Lara ne s’y accroche qu’une fois sur trois, elle reprend les QTE très en vogue en ce moment – vous savez oui cette antithèse du gameplay, ce qui est très énervant, et coupe le rythme du jeu.

Pour apprendre des langues, ce qui est la grande nouveauté du jeu, Lara pourra regarder des peintures murales sans texte – oui oui. De même, lire des textes écrits en langue étrangère ne lui posera plus aucun problème si elle a le niveau nécessaire… pas très réaliste et utile comme mécanique. Du côté des armes, moi qui suis très peu douée en jeu de shoot, j’ai trouvé cela très facile, et j’ai bien aimé. Le craft en plein combat par contre est complètement inutile, la plupart du temps nos munitions sont au max puisqu’on en trouve partout. Par ailleurs, le système de soin facilite grandement le jeu étant donné que lorsque l’on se met à couvert, on récupère notre santé…

L’amélioration des armes reprend le système de son prédécesseur, mis à part que l’on se retrouve avec trois exemplaires de chaque arme. Vous ne trouvez pas cela un peu, beaucoup … ? Petit bonus : Lara peut se promener aussi longtemps qu’elle veut avec un cocktail Molotov allumé dans les mains sans que jamais il n’explose. Et elle sait également faire hurler ses ennemis comme des gorets lors des éliminations furtives sans qu’on ne la repère. La classe !

 

Les graphismes… Enfin quelque chose de positif !

Les graphismes sont magnifiques. C’est pour moi la seule chose réussie du jeu, qui jouit d’une belle direction artistique, ainsi que de la neige la plus réussie de tous les temps. Ce qui serait bien plus sympathique, ce serait que le jeu soit mieux optimisé sur PC ; pour ma part, dans une seule cinématique, le jeu est passé de 2 à 46 fps. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai une carte graphique AMD, et qu’ils ont un partenariat avec Nvidia, mais en tout cas je pense qu’ils auraient pu faire mieux sur ce point sans grandes difficultés. Ah, et j’oubliais que le jeu était parsemé de freezes, en particulier dans des zones n’ayant rien d’incroyable à afficher, comme un mur par exemple.

A part ça, il y a bien plus de zones ouvertes, qui sont l’une des principales qualité du jeu, où l’on devra débloquer certains outils et donc revenir plus tard pour pouvoir progresser dans celles-ci. L’exploration de ces zones est plutôt agréable, avec des décors et des points de vue incroyables. On pourrait presque prendre des screens à chaque seconde du jeu. L’environnement sibérien est à couper le souffle, de même que les tombeaux à l’architecture magistrale. Tout est très bien réalisé, oui, à part l’eau qui est quelque fois semblable à celle de Skyrim. Je sais, je sais,c’est mal de jeter du sel sur une plaie béante mais mon côté sadique refait surface, pardonnez moi.

Les développeurs ont fait un truc qui marche, et c’est tout. A eux seuls, ils ont pourri l’image que les anciens joueurs avaient du jeu. Ce jeu d’aventure compliqué, un peu trop parfois, dont on se faisait le plaisir d’explorer les tombeaux. On ne passait pas notre temps à ramasser tout et n’importe quoi comme : des morceaux de journaux intimes, des caches de pièces, des objets qui ne servent à rien avec un QTE complètement raté sur PC, où il faut cliquer au hasard, à un endroit  très précis, pour que notre archéologue nous fasse part de sa grande culture générale.

 

J’ai terminé le premier opus assez facilement, et ce fut pour moi un jeu sympathique. Sans vrai plus, mais avec pas mal de potentiel pour une suite. Résultat, j’ai l’impression que Tomb Raider n’essaye que de copier Uncharted et autres triple A, sans surprises, sans rien apporter à leur jeu. Aucune prise de risque, et c’est bien dommage. Ils avaient toutes les cartes en main, mais ils ont opté pour la facilité. Je n’ai pas apprécié le jeu, car à chaque fois, je devais me forcer pour le lancer, et n’ai ressenti ni amusement ni plaisir à y jouer, ce qui est sensé être l’objectif de tout jeu vidéo… Mais bon qui suis-je pour le critiquer, puisque tous ont trouvé le jeu excellent ?

Tags

A propos de l'auteur : Etorra

Je parie que tu ne savais même pas qu'elle mangeait du fromage ?

3 Commentaires sur “Rise Of The Tomb Raider”

  1. flofrost dit :

    Je crois qu’il manque l’identité de l’auteur là, ou alors c’est pour que je rajoute mon pseudo à la fin ni vu ni connu ? :p

  2. Etorra dit :

    C’est pour le côté anonymous :3

  3. Toupilitou dit :

    Ouais bien vu, c’est rectifié ^^

Laisser un commentaire

Groupe Steam

Derniers commentaires

  • Avatar UtilisateurMarcheur
    Elex
    T'façon on est les élus, choisis pour rétablir la paix...
  • Avatar UtilisateurToupilitou
    Elex
    ... Ahem ; si vous voulez, je vous installe une...
  • Avatar UtilisateurMarcheur
    Elex
    Viens faire un câlin ! Par contre ouais je vois...
  • Avatar UtilisateurEtienne Navarre
    Elex
    Bien entendu que ton point de vue est subjectif, c'est...
  • Avatar UtilisateurMarcheur
    Elex
    Pour le coup, c'est purement subjectif, bien qu'il y ait...
  • - Précédents »
Aller à la barre d’outils