Doki Doki Litterature Club!

Doki Doki Litterature Club!

Cette critique sera relativement courte, car le jeu est avant tout une expérience à vivre ; il n’y aura donc aucun spoil, pas même en texte caché.

 

Terrassé par la grippe entre Noël et le jour de l’an, je me baladais dans les Steam Awards 2017. Dans la catégorie « Indescriptible  » , je vois passer un jeu extrêmement bien noté (… 97% d’avis positifs, tout de même), et gratuit qui plus est ! Je regarde les catégories du jeu : Histoire visuelle, Simulation de rencontre, Mignon… Cool ; pas besoin de réflexes ou de réflexions poussés pour jouer à ça, parfaitement en phase avec mon agonie croissante. Je télécharge et commence à jouer. Je remarque aussi que le jeu possède les tags Horreur et Horreur psychologique. Pas mal de jeux qu’on pourrait qualifier de « jeux pour petite fille  » à base de poneys, stylistes, et autres vétérinaires blondes, possèdent ce genre de tags. Une sorte de running gag pour prévenir les adultes de ne surtout jamais toucher à ce genre de jeux. Je ne m’y suis pas fié une seule seconde. Grave erreur ! Le jeu mérite amplement ces tags. Ainsi que les avertissements : « This game is not suitable for children or those who are easily disturbed  » .

 

Dans sa version officielle le jeu n’est qu’en anglais et il faut un niveau raisonnable pour apprécier l’aventure, mais une traduction française faite par des fan et de plutôt bonne qualité  existe ici. En ce qui concerne l’histoire de départ, vous jouez un adolescent que sa meilleure amie invite dans son club de littérature au lycée. L’occasion de rencontrer différentes jeunes filles et de les draguer au travers d’un mini-jeu « d’écriture  » de poème (… en réalité, vous allez cliquer sur des mots qui correspondront aux différents tempéraments des filles du club ; à vous de bien choisir).

Chaque fille a son caractère, qui est d’ailleurs plutôt bien écrit et mis en scène. Le jeu propose dans ses mécaniques des choses innovantes. Par exemple, en invitant le joueur à aller manipuler des fichiers du jeu en pleine partie (… rien de trop galère, même si sur Steam cela reste plus compliqué). La narration est assez classique, du moins dans ses premières heures. Après, c’est une autre histoire ; le jeu deviendra alors innovant, brillant, choquant, marquant…

Au niveau technique, on est sur un visual novel (Hyeron vous en parle longuement par ici). Le tout se limite à des images fixes et du texte qui défile. Les musiques qui accompagnent le jeu sont assez agréables, et on les sent très travaillées afin de coller aux événements. Les CG (Computer Graphics = illustrations par ordinateur), et de façon globale le design des personnages, sont très réussis. On sent clairement que tout a été travaillé jusque dans les moindres détails ; dialogues, petits effets visuels et auditifs… Tout afin de vous immerger dans l’expérience. Cela fonctionne remarquablement bien pour vous emmener là où les créateurs le souhaitent.

 

Mon conseil garantie 100% pur porc sans spoil : lorsque vous aurez fini le jeu la première fois, ne vous arrêtez surtout pas. Rejouez, car la véritable expérience commence ici ! J’espère vous avoir donné envie d’y jouer, tout en ne plaçant pas la barre de vos attentes trop haute, même si je pense que le jeu ne vous laissera pas de marbre quoiqu’il arrive.

 

Histoire de finir en beauté voici quelques exemples d’évaluations trouvées sur Steam :

« I’m not Oki-Doki after playing Doki-Doki  » Daniel_Zabojca

« 10/10, get traumatized, for free  » Elimidaie

« Like Dark souls but more dark  » Jewtaro Chango

« Came for girls, left with depression  » ∫ FORCE*TRIGGER = Σ SALT

« I thought I was playing a game. The game played me  » RIGHT BEHIND YOU

Et quelques uns en français pour la route :

« Il y a des jeux qui cassent le quatrième mur, comme Undertale, Pony Island… Là on est dans la dimension au-dessus : le jeu te brise aussi  » Raiko

« J’étais littéralement pas prêt  » doreori

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH  » har3m God

Une fois le jeu terminé, si vous souhaitez aller plus loin dans le compréhension de ce qui vient de vous arriver, je vous conseille d’aller jeter un œil aux vidéos de The Game Theorists.

Tags

A propos de l'auteur : Gelukpa

Avatar

Modèle de vertu détraqué et testeur pour la loutre

7 Commentaires sur “Doki Doki Litterature Club!”

  1. Avatar Ninheve dit :

    ahh ben dis donc à l’espect visuel du jeu j’aurai passé mon chemin mais là je suis convaincue , je dois y jouer!

  2. Avatar Gelukpa dit :

    Je serai ravi de savoir ce que tu en a pensé une fois terminé :lol:

  3. Avatar AbounI dit :

    Ouaip, comme dirait l’autre : intrigant.

    C’est con, mais j’ai pas l’temps.

    J’my s’rais bien laissé prendre pourtant

    surtout à ce prix attirant

    Mais ce s’ra pas pour maintenant.

    Qui sait, dans un an?

    Quand j’en aurai fini sûrement….

  4. Avatar Gelukpa dit :

    L’expérience complète du jeu n’est pas si longue que ça, faut compter 5-6 heures environ.

    Et puis tu as bien le droit de te reposer un peu entre 2 traductions

  5. Avatar AbounI dit :

    non, surtout pas décrocher, y revenir ne serait que plus compliqué. Pis j’aimerai que ce soit bouclé pour la fin de l’année, ça me permettrait de passer à autre chose début 2019, si ça se concrétise

  6. Avatar redd dit :

    Génial ! Merci Gelukpa de m’avoir fait découvrir cette étrangeté

  7. Avatar Gelukpa dit :

    De rien, j’espère que ça t’as plu sans trop te traumatiser ! Tu as eu le courage de faire le « good ending » ?


Connectez-vous pour laisser un commentaire

Groupe Steam

Derniers commentaires

Aller à la barre d’outils