The Typing Of The Dead

The Typing Of The Dead

The Typing Of The Dead, dérivé des House Of The Dead, fait partie d’un genre peu représenté qu’est le jeu sur rail. Ici, c’est un challenge inattendu et unique qui nous attend : celui de flinguer nos chers zombies en pianotant  sur nos claviers. Explications. Précisons avant tout que ce jeu, sorti le 29 octobre 2013 sur Steam contient en réalité deux jeux : The Typing Of The Dead et The House Of The Dead. La différence ? Le premier doit se jouer au clavier, tandis que le second au flingue via une cible que vous contrôlez avec le curseur de votre souris.

.

Dans le premier opus, nous est proposé un mode histoire, multi et trois mini-jeux. Le mode histoire nous propose neuf niveaux qu’il va falloir débloquer les uns après les autres et, comme précisé plus haut, il va falloir utiliser nos claviers. Comment ? Eh bien en recopiant scrupuleusement les mots inscrits à l’écran, lettre après lettre, et le plus rapidement possible. Et à chaque zombie son mot ! Mais cela ne s’arrête pas là, vous aurez en de nombreuses reprises plusieurs mots en même temps, n’étant pas rare que ces derniers veuillent vous attaquer à plusieurs. C’est alors la première lettre d’un des mots que vous taperez qui déterminera quel zombie vous flinguerez en premier. Vous vous devrez alors de finir le mot en question, à moins d’appuyer sur Echap pour une remise à zéro.

Certaines phases vous nécessiteront de bien jauger  la situation. En effet, si un zombie jette un couteau en direction de votre tronche, c’est le mot « couteau » que vous devrez taper en premier. A vous donc d’analyser la situation au mieux, et le plus rapidement possible, pour savoir quel mot est à écrire en premier. Petit jeu dans le jeu, où il y aura des collectibles à récupérer, que sont des musiques,des figurines,les pages d’un comic, et des posters. Il y aura aussi des civils à sauver avant que nos zombies ne nous les abîment définitivement. Vous enchainerez également des combos si vous alignez plusieurs zombies à la suite sans faire aucune faute. Combos qui seront alors comptabilisés et influeront sur vos points d’après partie.

A noter que les mots seront en anglais ou en américain, ce qui augmente un tant soit peu le challenge. Mais, n’ayez crainte, un dictionnaire FR (… ainsi que de nombreux autres) est à présent disponible dans le Workshop du jeu, pour les plus allergiques d’entre vous avec la langue de Shakespeare (… ainsi que beaucoup d’autres). Les mots, eux, ne manqueront pas de vous faire sourire en de nombreux cas. Parfois débiles, drôles, ou faisant une référence… Nous trouverons ici des « redrum« , des « my cat hate you » ou « nice kilt you’re wearing » etc.

Finalement, s’agirait-il du seul jeu vidéo ou une ancienne dactylo pourrait nous fumer ? Eh bien oui. Typing Of The Dead nécessitera tout de même de bons réflexes de dactylographe ; il n’est pas rare de devoir taper en continuant de surveiller ce qui se passe à l’écran en même temps. De plus, inutile de tenter de retenir les mots pour un second essai, car l’apparition des mots et expressions est gérée aléatoirement. hihi !

Vous serez amenés obligatoirement, à la fin de chaque niveau, à vous frotter à un boss. Chacun d’entre-eux possède un point faible, qui sera d’ailleurs indiqué lors de l’écran de chargement. Dans Typing, les boss ne sont vraiment pas compliqués ; avec un peu d’adresse, vous devriez les envoyer ad-patres sans trop de difficulté. Il en va différemment dans House Of The Dead, mais j’y reviendrai plus tard.

.

Fun et humour sont au rendez-vous !

Passons à l’ambiance du jeu qui se veut celle d’un film d’horreur des années 70-80, ou d’une série Z. Les héros, ainsi que le scénario, sont totalement clichetonnés  mais ne manquent pas d’humour. Vive ici les répliques pleines d’humour, cinglantes et ordurières, mais souvent drôles. Nous aurons quatre héros fonctionnant par binômes. Tout d’abord, Isaac Washington, un flic noir cherchant à se venger de la mort de son père, et l’Agent G (… dont on ne saura pas vraiment plus durant l’aventure, excepté qu’il travaille pour l’AMS). De l’autre côté, Varla Gun, qui elle se venge de la mort de Jasper, son frère handicapé (… qui sera aussi votre premier boss du jeu), et Candi Strypper, petite amie de Jasper ; une jolie blonde écervelée qui suivra Varla dans ses aventures…jusqu’à un certain point. Cette joyeuse équipe est en effet à la poursuite de Papa Caesar, le responsable de l’épidémie zombie dans Bayou City et ses environs.

La musique est, quant à elle, funk des années 70, et accompagne à merveille le jeu. Techniquement, le jeu est assez faible, mais ce n’est pas vraiment dérangeant pour un jeu sur rail ; le but ici n’est pas d’admirer le paysage environnant, mais bien de réagir au quart de tour. Vous ne regarderez les décors que pour décrocher les collectibles. On aurait cependant aimé que les expressions faciales soient plus détaillées, surtout lors des conversations pleines d’humour. Enfin, une fois le jeu fini vous débloquerez un mode hardcore qui mettra vos réflexes à rude épreuve. Bon courage !

Venons-en maintenant à The House Of The Dead, plus classique. Il vous faudra ici déplacer votre cible à l’aide de votre souris, et faire le ménage dans les décors. Alors que dans Typing il suffit de tambouriner la touche Tab pour débloquer les collectibles, il vous faudra ici les repérer et avoir le temps de tirer dessus. Et parfois, cela va très vite ! Il y aura dans cette partie de l’argent à récolter qui vous permettra de débloquer de nouvelles armes (revolver, fusil à pompes…) et pouvoir les upgrader. Les différentes armes du jeu à utiliser sont ici très intéressantes,  car elles influenceront votre manière de jouer. Certaines sont efficaces, à effectuer des combos, mais totalement catastrophiques pour sauver des civils, et vice-versa.

Les boss de fin de niveau seront ici bien plus compliqués. Il faudra en effet viser avec précision les points faibles de l’adversaire, tout en surveillant et évitant ses différentes attaques. Cependant, finir les neuf niveaux du jeu une première fois vous permettra de débloquer le MiniGun. Celui-ci se montrera terriblement efficace contre les boss, et vous pourrez alors les finir les yeux fermés. Vous débloquerez également un mode Director’s Cut, hardcore, et deux nouvelles armes qui vous permettront de remporter tout les défis proposés. N’oublions pas que le jeu est proposé en multi, ce qui augmentera encore le plaisir de jouer, ainsi que tout le fun du jeu. Les mini-jeux, eux, sont assez inutiles, mais peut-être vous amuserez vous à obtenir le plus gros score possible !

.

Les jeux sur rails étant rarissimes sur nos machines, nous pouvons nous réjouir de l’existence de ce jeu ultra-fun, capable de divertir les joueurs à la recherche de challenges, mais également ceux qui ne souhaitent que faire une partie à la va-vite. L’ambiance et les dialogues vous distrairont à coup sûr, et malgré ces petits soucis d’ordre technique, The Typing Of The Dead reste un excellent jeu à découvrir. Un vrai coup de cœur !

Tags

A propos de l'auteur : Crazy-Alice

Photo du profil de Crazy-Alice

Rédactrice perdue dans le pays de la folie

11 Commentaires sur “The Typing Of The Dead”

  1. Alex Dev dit :

    Sympa, c’est bien rédigé :3

  2. Litheas dit :

    J’ai toujours trouvé ce jeu intéressant et je pense qu’il en faudrait plusieurs du même genre. J’aime aussi le fait que rien ne soit censuré dans le langage.
    Merci pour le test.

  3. D.L.S dit :

    Un article parfaitement maîtrisé, puisque je sais que tu a attendu d’avoir finit le jeux a 100% avant de te lancer a la rédaction.
    Bon courage pour le prochain 😉

  4. CASSU dit :

    très bien écrit. Tu excelles dans la rédaction d’article.

  5. Photo du profil de Tiklyt Tiklyt dit :

    Fan de railshooter depuis toujours je ne peux qu’apprécié à sa juste mesure cet article.
    J’avais hésité à l’acheter à plusieurs reprises, rebuté pas l’anglais.
    Mais à la lecture de cet article je dit « OUI » et il sera dans ma bibliothèque steam lors des prochaines soldes steam.
    Merci Alice, très bon article.
    Enjoy!!!!!!

  6. LaMainNoire dit :

    Excellent jeu que ce typing of the dead, on espère une adaptation au cinéma de Uwe Boll pour très bientôt ^^

  7. P'titThon dit :

    Très bonne article, tu maîtrises le sujet et tu nous donnes l’envie de l’acheter ce que je ferais prochainement. Le genre de jeu que j’aime bien ,fendart et décalé.
    Bonne continuation pour la suite. 🙂

  8. Deepy dit :

    Très pro 🙂 continue comme ça

  9. Jokx dit :

    C’est franchement vraiment sympa comme article ! Et puis le jeu m’as l’air bien fun, je vais le tester je pense. Merci pour la découverte !

  10. NeM dit :

    J’avais jadis testé l’ancêtre de TOTD, et je l’avais jadis fait essayer à une de mes « prof(s) » (« intervenante » est le terme exacte).
    Mais du coup, je suis surpris que cette version ait évolué au point d’y voir l’ajout d’une (pseudo) narration.

    Faudra que je test tiens, ça m’a donné envie 😉 !

Laisser un commentaire

Groupe Steam

Derniers commentaires

Aller à la barre d’outils