La foire (L)outrageuse aux mods de Skyrim

La foire (L)outrageuse aux mods de Skyrim

Hé, t’as essayé « Cosette Overhaul  » , le nouveau nude mod de Les Misérables ? Et le mod total conversion de La Soupe Aux Choux, « Immersive Choucroute  »  ? Non ? Bien sûr que non. Les mods sont l’apanage du jeu vidéo et constituent désormais une force à ne pas sous-estimer. Pas étonnant que des éditeurs comme Take-Two leur déclarent une guerre perdue d’avance, et que d’autres, comme Bethesda Softworks, veulent sournoisement tirer profit de leur potentiel juteux. Ils ne sont pas cons chez Bethy ; ils savent que si leur paresseux Skyrim : Special Edition a battu tous les records, ce n’est pas grâce au petit coup de pinceau jaunâtre qu’il a reçu… Spécial ou pas spécial, moi j’ai toujours entretenu une relation très conflictuelle avec Skyrim tellement il y a à boire et à manger. Dernièrement, après m’être engouffré dans les tréfonds du modding comme jamais auparavant, j’ai eu la révélation : Skyrim n’est pas un jeu vidéo, c’est une plateforme communautaire. Je suis presque sûr qu’un de mes psys m’a bassiné avec cette histoire de communauté une fois. Ou est-ce que c’était plutôt un des alcoolos anonymes ? Je ne sais plus. En tout cas, ça doit être bon pour mon traitement que je partage ici les mods qui ne vont pas manquer d’exalter votre pauvre Skyrim. Allez, venez jeter un œil sur mon étalage. C’est satisfait ou remboursé ! 

 

  • Les indispensables
  • Graphismes
  • Modèles
  • Interface
  • Atmosphère
  • Immersion
  • Systèmes de jeu
  • RPG
  • Équipement
  • Magie
  • Combat
  • Son et musique
  • Économie
  • Guildes et compagnons
  • Quêtes
  • Nouvelles contrées
  • Stabilité

On commence avec les mods qu’il faut objectivement avoir pour proprement modder votre Skyrim. Si vous voulez faire votre rebelle et les zapper, allez-y, mais ne venez pas chouiner après. Ah, et il va sans dire que la totalité des DLCs fait partie des prérequis.


Nexus Mod Manager

Pas un mod à proprement parlé, mais ce logiciel est une petite révolution. Grâce au NMM, plus besoin d’aller bidouiller le répertoire du jeu (bon, à quelques exceptions près) ; modder devient un véritable jeu d’enfant. Ce logiciel vous permettra de gérer les mods téléchargés sur Nexusmods facilement ainsi que les fichiers ZIP téléchargés ailleurs, et le tout sans prise de tête. Si je sonne comme un présentateur de téléachat, c’est que c’est si bon que ça… Tiens, vu que je vais principalement balancer des liens de la Confrérie des Traducteurs, je vous passe ce petit tuto.


SkyUI 

Il y a une bonne raison pour que ça devienne le mod le plus populaire du jeu : l’interface de Skyrim vanilla est une horreur qui ferait frémir Cthulhu ! SkyUI nous offre une interface digne d’une version PC qui se respecte, avec des features qui vous simplifieront la vie. C’est aussi requis pour plusieurs mods à cause de son Menu de Configuration de Mods (MCM). D’ailleurs, ce n’est officiellement pas encore disponible pour la Special Edition (SE) mais il paraîtrait que la version 2.2 soit compatible.


Unofficial Skyrim Patch – Version SE

C’est bien connu : les jeux Bethesda Game Studios sont finis à la pisse. Et bien, cette fois, la communauté s’est démené pour nettoyer tout ça au karcher.


Live Another Life

Je t’ai déjà donné… la définition que j’ai du mot… « folie  » , hein ? La folie c’est se retaper à chaque fois les 30 minutes d’intro de Skyrim encore et encore, en espérant que ça change… Mara soit louée, LAL vient changer ça et nous permet même de choisir entre un large éventail de backgrounds RP en fonction de la race. Vous voulez commencez en tant que Altmer Thalmor ? Un natif Parjure ? Un guerrier Ali’kr ? Vous pouvez ! Et ça ne vous empêchera pas de démarrer la quête principale quand vous irez à Helgen. Et si vous êtes vraiment fou à lier, l’option « intro de base  » est toujours là.


Skyrim Script Extender

Comme son nom l’indique, SKSE va permettre à Skyrim de gérer des scripts auxquels les devs n’ont pas pensé, et que pas mal de mods en auront besoin. A l’heure où j’écris ces lignes, SKSE n’est pas dispo pour la Special Edition. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle nombre de mods prennent encore du retard pour cette version, et je vous le signalerai lorsque ce sera le cas. Autrement, je mettrai toujours les liens pour les deux versions. Tiens, en parlant de liens, en voici un pour installer facilement SKSE.

.

C’est franchement la catégorie dans laquelle je passe le moins de temps à modder, les graphismes ne faisant pas partie de mes priorités. Ceci dit, j’ai de quoi rendre Skyrim suffisamment beau. Très beau même. Après, si vous voulez modder plus de détails, il y a matière à bien s’amuser sur le Nexus.


Noble Skyrim

Un pack de textures dotés d’une résolution 2K qui, en plus, donne un côté moins vulgaire et plus vibrant aux architectures. Le tout sans trop les dénaturer. Sachez qu’une version « performance  » existe pour les petites bécanes. Et n’oubliez pas d’installer le patch SMIM pour le rendre compatible avec le mod qui suit.


Static Mesh Improvement Mod

Comme on dit, le diable est dans les détails. SMIM arrange les textures baveuses des objets du décor pour préserver votre rétine.


Enhanced Lightning and FX

Que la lumière soit ! Et la lumière F(u)X !


Skyrim Flora Overhaul  Version SE

Ce mod n’est pas réservé aux verts, mais c’est probablement eux qu’il comblera le plus.


RudyENB – Version SE

L’ENB est la partie la plus importante des améliorations graphiques parce qu’il fait le gros du boulot, mais c’est aussi la plus subjective. En effet, le choix de l’ENB dépend des préférences et des performances. Je n’ai pas une bête de course, et pourtant, avec juste un peu de bidouillage, RudyENB entraîne une perte de fps minime et le résultat parle juste de lui-même.

 

Ces mods vont plus loin que les simples modes graphiques. Plutôt que les paysages, ils vont améliorer les modèles des trucs avec lesquels vous interagissez le plus.


Windsong Skyrim Character Overhaul Version SE

J’ai eu l’occasion d’essayer plusieurs mods du genre entre CBBE, UNP et autres. WSCO l’emporte haut la main. Les modèles de personnages qu’il apporte sont clairement beaux mais ils ne font pas « les clones de Ken et Barbie se baladent à Bordeciel  » .


Superior Lore-friendly Hair – Version SE

Des chevelures en résolution 2K on dirait tout droit sortis d’une pub L’Oréal. Ça ne décoiffe pas autant que des mods comme Apachiiskyhair (il faut aimer les coupes manga avec celui là), mais au moins, ça ne ressemble pas à du plastique collé sur la caboche.


Beards  Version SE

Par la barbe de Balgruuf ! Des barbes en 4K ! Tellement que, l’autre jour, j’avais confondu mon écran avec mon miroir…


aMidianBorn Book of Silence

Un mod qui s’occupe de retaper les textures des armes, armures et créatures de Skyrim vanilla, leur donnant une seconde jeunesse. Notez qu’il n’existe pas en version SE de façon officielle. En revanche, certains retours disent que la version de base serait compatible sans problème.


LeanWolf’s Better-shaped Weapons

Si comme moi vous trouvez que les proportions des armes de Skyrim sont grossières et limite-cartoonesques, eh bien, ce mod est fait pour vous.

 

La catégorie que la plupart des joueurs lisent en diagonale, voire l’ignorent carrément. Vous ne devriez pas. Skyrim pèche tellement à ce niveau que ce qui suit fera une grande différence.


Better Dialogue Controls  Version SE

A la base, ce mod était censé aller rejoindre « les mods indispensables  » . Pour vous dire. L’interface de dialogue de Skyrim vanilla est purement et simplement faite avec les pieds, pour les pieds. Ne vous êtes vous jamais étonné de voir que le jeu sélectionne une réplique différente de celle que vous avez choisi au clavier / souris ?


The Choice Is Yours

Parce qu’à un moment, ras le bol d’être la bonne à tout faire des PNJs de Skyrim ! Désormais vous avez le contrôle absolu sur votre journal de quêtes et vos répliques vis-à-vis des quêtes potentielles. Tiens, d’ailleurs, rien que d’en parler, j’ai encore des frissons de Preston Garvey de Fallout 4 et ses colonies à la noix. Brrr…


A Quality World Map – Version SE

Sérieux, Bethy nous prend vraiment pour des topographes. Heureusement, l’auteur de ce mod doit en être un et nous a bien facilité la vie avec une carte autrement plus lisible.


Sovngarde Version SE

Le police de caractères de vanilla est trop moderne et impersonnel. Les polices de Sovngarde, eux, ont un côté Viking qui donne un ton plus approprié. Vous pouvez le télécharger des liens en anglais fournis, il est de base compatible avec les versions françaises.


Main Menu Background Replacer

Vraiment ? Le fond d’écran du menu principal d’un jeu qui a coûté des dizaines de millions de Septims est un putain de fond noir ? Allez, remplacez-moi vite ça. Notez que la version de base est compatible avec la SE ; il suffit juste d’ajouter le fichier ZIP manuellement.

 

C’est maintenant au tour des mods qui améliorent l’atmosphère de façon palpable. Ce n’est pas forcément des améliorations purement esthétiques mais elles ont une incidence plus ou moins directe sur l’expérience de jeu.


Climates of Tamriel

Pour une contrée réputée pour avoir un climat de Nord-Pas-de-Calais, la représentation de Bordeciel dans le jeu se rapproche plus de la Guadeloupe franchement. Climates of Tamriel ajoute plus de 500 effets météorologiques qui ne passeront pas inaperçus, avec en prime de vraies tempêtes de neige et de vrais orages.


Wet and Cold

Non seulement il incorpore des effets visuels de froid (genre la neige qui s’accumule sur les personnages) et autres, mais en plus, il altère l’IA des PNJs pour qu’ils soient réactifs aux changements météo. Maintenant, en temps pluvieux, ils n’essayent plus de réinterpréter Singing in the rain ; ils courent plutôt se réfugier et / ou mettent leurs capuches.


Footprints

Quand j’ai croisé ce mod, je me suis dit « bof, c’est une broutille qui ne sert à rien mais pourquoi pas l’installer pour voir  » . Après quelques temps, je l’avais supprimé sans y faire attention. Un jour, en poursuivant un Vasard particulièrement fugace, je me suis penché par réflexe cherchant ses traces pour pouvoir le pister. Et là, c’était le drame.


Enhanced Blood Textures

Des textures de sang plus vraies que nature et qui ne s’évaporent pas en deux secondes. Le sang qui gicle (même sur ton écran, si tu le veux) quand tu tapes / te fais taper. Les armes qui restent clairement ensanglantées pour un bon bout de temps. Et il n’y a pas de quoi se faire du mauvais sang, parce que le tout est personnalisable.


Warzones 2015

Je ne suis pas vraiment un connaisseur des guerres civiles, mais je dois dire que celle de Skyrim vanilla ressemble plus à une chamaillerie de jardin d’enfants… Pas après Warzones, non. Je l’intercale là, mais c’est limite s’il ne mériterait pas une catégorie à lui tout seul. En fait, il ajoute potentiellement des milliers de PNJs de façon dynamique et semi-aléatoire qui, soit patrouillent, soit se mettent joyeusement sur la tronche. En fonction des préférences, ça va des petites escarmouches jusqu’aux grandes batailles épiques, en passant par les sièges de villes. Non, sans déconner, Warzones est un petit bijou de gameplay émergent.

 

Ah, immersion. Le mot bateau qu’on nous balance à toutes les sauces et qui devient de plus en plus un synonyme de « barbant  » . Pas avec cette liste ! Enfin, pas trop…


iHUD – Version SE

Le HUD, c’est comme les femmes. C’est important, mais quand c’est trop collant, ça devient saoulant. Le mod iHUD offre un excellent compris : les barres de santé / mana / endu n’apparaissent que quand elles varient. Le réticule n’apparaît que lorsque vous ciblez quelque chose. La boussole peut être associée à une touche à maintenir pour que ça s’affiche. Non, en fait je retire ce que j’ai dis. iHuD, c’est bien mieux que les femmes.


Immersive First-person – Version SE

Marre d’incarner une tête volante ?  Ce mod nous donne enfin un corps lorsqu’on regarde vers le bas, et offre une bien meilleure conscience du corps (body awareness). De plus, le jeu ne nous forcera plus en vue à la troisième personne lors de certaines animations comme la montée à cheval ou le craft. A noter que la version SE n’est pas dispo en VF, mais ce n’est pas si terrible.


Immersive Citizens

Les paysans de Skyrim sont tellement des citoyens exemplaires, que lors d’une menace, fût-elle dragons ou seigneurs vampires, ils accourent les poings serrés vers une mort certaine. Ce mod n’encourage pas à ce sens civique super-développé, et introduit un système d’instinct de survie chez les PNJs en fonction de plusieurs paramètres. Au delà de ça, il diversifie nettement leurs routines quotidiennes et leurs interactions avec les autres. Par exemple, ils gagnent +1 de résistance contre les petits pervers : ils feront un petit mouvement de recul si quelqu’un pénètre leur zone d’intimité.


Even Better Quest Objectives

Dans Skyrim vanilla, si jamais vous faîtes l’erreur de virer les marqueurs de quêtes, eh ben, vous êtes bien partis pour un long épisode de La carte au trésor… EBQO agrémente donc le journal de quêtes de détails plus précis sur les endroits où se rendre, ainsi que sur les personnages à qui parler.


Open Cities Skyrim

OCS enlève tous les chargements à l’entrée des villes, ainsi que les mûrs invisibles qui les entourent, en les connectant organiquement au reste du monde. Ce mod traîne la fausse réputation d’être gourmand, à cause de ses premiers balbutiements instables. En l’état, ce n’est plus vraiment le cas, du moment que l’on n’essaye pas de le faire tourner sur un grille-pain… On pourrait croire que l’apport du mod est plutôt insignifiant, mais en réalité, son incidence va plus loin que ça. Désormais, les villes ne sont plus protégées par leurs « instances  » . Du coup, les dragons et compagnie ne manqueront pas d’y semer la zizanie.


Simply Knock

A part masquer les chargements et faire monter la compétence de crochetage, je me suis toujours demandé à quoi servaient les portes dans Skyrim. Parce qu’avant ce mod, Tamriel était littéralement le paradis des témoins de Jéhovah et des porte-à-porte… A savoir que Simply Knock n’existe pas encore sous format SE.

 

Derrière ce titre de catégorie un peu pompeux se cache une simplicité enfantine. Ceux là se sont juste les mods qui incorporent de nouvelles mécaniques de jeu ou bien qui améliorent les anciennes.


Campfire

Avec Campfire, réveillez le boy-scout qui sommeille en vous ! Ahem, ça ne sonne pas aussi cool que je me l’imaginais… En tout cas, le mod vous permet de construire des feux de camp, et même des tentes pour vous abriter du froid glacial. Il offre même tout un arbre de compétences dédié à cette discipline. Campfire, c’est déjà vraiment quelque chose à lui tout seul, mais c’est surtout grâce à sa nature de prérequis et de complément au mod suivant qu’il dévoile tout son potentiel.


Frostfall

J’ai une sainte horreur des mods à la iNeed qui implémentent des features survivalistes où le baby-sitting de barres empiète trop sur le gameplay. Frostfall est la seule et unique exception. D’abord, parce que la gestion du froid et de l’hypothermie viennent naturellement avec le setting de Skyrim, où le fait de barboter dans l’eau glaciale devrait avoir des répercussions plus ou moins logiques. Ensuite, parce qu’en plus d’être configurable à souhait,  j’estime qu’il a trouvé la conciliation délicate entre le « pas trop dur  » et le « pas trop permissif   » , surtout à l’aide des apports de Campfire.


Atheltics Training

J’ai jamais été un sportif IRL, loin de là. Pourtant, l’athlétisme était une de mes compétences préférées dans les anciens TES, et ça m’a pas mal manqué dans Skyrim. Ce mod, c’est comme vous l’imaginez : plus vous sprintez, sautez et nagez, plus vous pourrez potentiellement sprinter plus vite, sauter plus haut, et être un meilleur argonien. Le mod enfonce le clou avec de nouvelles compétences associées, la prise en compte de l’encombrement, de l’état de fatigue ainsi que de la race concernée. Il n’est malheureusement ni disponible en VF, ni en SE.


Sneak Tools

Qu’est ce qui se passerait si Thief décidait de se faufiler dans les locaux de Skyrim ? Il se passerait Sneak Tools : un système d’infiltration rehaussé et la possibilité d’incapaciter les PNJs de façon non létale, ou bien celle d’assassiner même les personnages essentiels. Le plus cool dans tout ça, c’est l’introduction des flèches d’eau pour éteindre les sources de lumière, les flèches de diversion pour… faire diversion, et surtout les flèches de corde pour grimper où on veut !


Skyrim Community Uncapper – Version SE

Problème : les compétences sont limitées à 100, ce qui fait rapidement stagner les niveaux des personnages. La solution de merde : le système de compétences légendaires de Bethy qui tente stupidement de faire progresser le perso par l’amnésie. La meilleure solution : Skyrim Community Uncapper.

 

Avec cette catégorie, il ne faut pas s’attendre à un miracle. Skyrim est foncièrement une ode au grobillisme le plus débridé et le concept de choix / conséquences propres aux RPGs y est ténu au possible. Ceci dit, un long chemin a été parcouru avec ce qui suit.


Character Creation Overhaul

Ce mod signe le grand retour des classes dans Skyrim. Un système qui regroupe 21 classes des anciens TES, dont la fameuse classe personnalisée pour ceux qui aiment varier les plaisirs. Les compétences majeures et mineures, les signes de naissance, et les statistiques différentes en fonction de la race / classe sont aussi de la partie. C’est la grande classe.


World’s Dawn

Force, intellect, personnalité et compagnie, les attributs font leur entrée en fanfare avec World’s Dawn. Après chaque prise de niveau, vous gagnerez deux points à dépenser dans l’un des 7 attributs du menu qui vient avec ce mod. Plus que ça ; on a enfin accès à une feuille de personnage exhaustive, et du coup, plus besoin de jouer aux devinettes si on veut connaitre notre total de résistance aux sorts, par exemple. Encore plus que ça ; il prend même la peine d’ajouter des enchantements dédiés aux attributs qu’il incorpore. Vraiment, ce mod est tellement bon que c’est une véritable honte qu’il n’existe ni en VF ni en SE !


Ordinator

Les arbres de compétences de Skyrim vanilla font peine à voir : de vulgaires boosts de pourcentages avec un choix très réduit. Preuve en est, plusieurs mods y remédient comme Requiem et SkyRe (et son évolution PerMa), et pour en avoir essayé la plupart, je recommande Ordinator. En plus d’être stable et facile à mettre en place, il nous assomme avec 400 nouvelles compétences étonnamment bien équilibrées, et ce pour une énorme variété de builds. Ce sont, en plus, des compétences recherchées qui apportent une réelle valeur ajoutée. Par exemple, la compétence « magie vancienne  » de l’arbre d’Altération fait que les sorts ne consomment plus de magicka mais ont plutôt un nombre d’utilisations limitées qui se recharge lors du repos. Ça vous rappelle quoi ?


Interesting NPCs

A part quelques-uns pour les mauvaises raisons, Skyrim ne peut décemment pas dire que ses personnages soient mémorables. Interesting NPCs le peut. Il offre pas moins de 250 PNJs (tous doublés en anglais, mais sous-titrés FR), 60 quêtes, 25 compagnons et 15 époux(ses). Les nouveaux personnages ont des personnalités diverses et variées ; parfois touchants, parfois déjantés, mais ils vous laisseront rarement indifférents. Ce qui force le plus le respect avec le bousin, c’est la latitude RP qu’il donne au joueur avec de nouvelles interactions éclipsant facilement celle du vanilla.


Relationship Dialogue Overhaul Version SE

Tu es le héros prophétique de Bordeciel, pourfendeur de dragons à la chaîne, champion de l’opprimé et… le premier pauv’ garde qui te croise te traite comme un chiffon… Plus jamais ça avec RDO. RDO retravaille le pool de répliques (5000 de plus) d’un grand nombre de PNJs, des gardes aux époux(ses), de façon à ce que ça reflète mieux la progression du personnage principal. Les PNJs qui vous apprécient le feront mieux savoir et ceux qui vous détestent iront jusqu’à vous priver de leurs services. Sans parler du fait qu’il réduit drastiquement leur spam et la répétition de leurs répliques. Donc plus de « j’étais un aventurier comme toi…  » toutes les deux secondes. Malheureusement, RDO n’est pas traduit en français.

 

Il s’agit là de mods qui fournissent du contenu sous forme d’équipement et certains d’entre eux apportent même de nouveaux éléments de gameplay.


Immersive Weapons – Version SE

Ce mod vient renflouer l’arsenal de Skyrim avec plus de 200 armes inédites et assez respectueuses du lore : des lances, des faux, des bâtons de combat, des hallebardes, des katanas, et j’en passe. Tous ces joujoux sont craftables, achetables, lootables et enchantables. Par ailleurs, il est à noter que la version SE n’est pas dispo en VF, mais ce n’est pas grave.


Immersive Armors

Pareil que Immersive Weapons mais cette fois avec les côtes de mailles et consort. Une cinquantaine de nouvelles armures sont cool comme il faut et super bien détaillées. Il y a même le caleçon de Conan le barbare dans le lot.


Cloaks of Skyrim

Cloaks of Skyrim, ou comment transformer Skyrim en jeu de capes et d’épées. Les 100 capes ajoutées ne manquent pas de détails, comme le fait d’arborer les blasons des factions associées. Elles sont soit équipées ou vendues par les PNJs, soit cachées au fond des donjons. Ce qui est bien, c’est que pas mal d’entre elles viennent avec des enchantements uniques qui les rendent intéressantes à looter.


Bandolier

Rafler les armes et armures, c’est bien, mais on a vite fait de s’encombrer à peine parti à l’aventure. Comme son nom le laisse deviner, Bandolier nous enlève un poids des épaules avec des bandoulières, des sacs, et des sacoches, qui étendent la limite d’encombrement.  Ils sont visibles sur le personnage et lui donnent un côté bricoleur du dimanche badass.


Wearable Lanterns

En gros, si on veut un Skyrim un minimum sombre (je vous le conseille) et y voir quelque chose, il faut hésiter entre une torche vraiment reloue, ou un sort de lumière vraiment aveuglant. Wearable Lanterns a décidément bien éclairé ma lanterne à ce sujet. On a désormais droit à une lanterne à accrocher au dos ou à la ceinture. Vous pouvez la configurer pour qu’elle s’allume et s’éteigne via une touche du clavier, ou faire en sorte qu’elle s’allume automatiquement lorsqu’il fait sombre. Si vous êtes un ‘coreux de la lanterne, vous pouvez même la paramétrer pour qu’elle consomme de l’huile que vous pourrez acheter / crafter. Tiens, n’oubliez pas d’installer le patch de compatibilité avec SMIM.

.

Ce n’est pas sorcier ; on a juste affaire aux mods qui touchent de prés ou de loin au passe-temps préféré de Harry Potter. Ou de Voldemort, si vous êtes trop D4RK.


Apocalypse

Le nom du mod annonce déjà la couleur. Apocalypse se déchaîne avec plus de 150 sorts supplémentaires qu’on pourra choper partout. En plus d’être bien funs, ces sorts ont le mérite d’être tout aussi spectaculaires qu’équilibrés, et renvoient les étincelles magiques qui se prennent pour des sorts de Skyrim vanilla à l’école des sorciers. Surtout ne manquez pas d’installer le patch de compatibilité avec Ordinator.


Forgotten Magic Redone

Forgotten Magic Redone ajoute 39 sorts ! Et alors ? Vous me direz, ce n’est pas le plus gros chiffre que tu as balancé dans ce dossier. Attendez. Sauf que ces sorts là prennent de l’expérience quand tu les utilises, et à chaque niveau tu as le choix entre 10 améliorations qui modifient leurs effets, même visuels. D’après les maths, ça fait un total de 390 combinaisons possibles. Haha ! Les sorts sont aussi regroupés en thèmes (genre Druide, Paladin, Démoniste,…) et possèdent des synergies intéressantes.  C’est juste dommage qu’il n’existe pas en SE.


Smart Cast

Avec Smart Cast, plus besoin d’avoir des talents de jongleur pour utiliser les sorts en combat. Tout comme les anciens Elder Scrolls, on peut désormais lancer des sorts en mode mains libres, donc sans avoir à rengainer / dégainer une arme à deux mains par exemple. Par ailleurs, le mod permet de programmer le lancement automatique des sorts en fonction de certaines conditions comme le début du combat, santé faible, etc… Attention, Smart Cast n’existe ni en VF ni en SE.


Spell Crafting for Skyrim

Encore une feature très regrettée dans ce Skyrim que la communauté vient nous en faire cadeau. Des sorts crées sur mesure (amplitude, rayon, forme…) à partir de ceux que vous connaissez déjà. Ils sont en plus relativement équilibrés par leur consommation exponentielle de magicka. Pas de VF et de SE pour celui-là non plus.


Wintermyst

Les enchantements de Skyrim vanilla, ce n’est vraiment pas la joie : Oh, une épée de feu. Ouhou, une épée électrifiée. Une épée de givre, youpi. Wintermyst met du piquant dans cette soupe avec 124 enchantements inédits (qu’il est possible d’apprendre) et le loot qui va avec. Par contre, pas de version SE pour Wintermyst.

 

C’est franchement consternant de voir combien les combats dans Skyrim laissent à désirer. D’autant plus qu’ils bouffent la grande partie du temps de jeu. Là, pour le coup, je peux sincèrement dire que le pack de mods qui suit n’est pas loin de faire des miracles.    


Wildcat

Si l’on ne veut pas que ça vire à la promenade de santé, on est tentés d’accroître la difficulté du jeu. Ouais, sauf qu’avec Skyrim on se retrouve à marteler machinalement la souris pendant des plombes, à taper des gros sacs de PV ambulants. Wildcat octroie une dimension autrement plus stratégique aux affrontements. Ils les rends plus percutants, plus viscéraux, et ô combien plus gratifiants. Vous en aurez le souffle coupé parce que vous tombez en quelques coups, mais vos ennemis aussi. Au delà de ça, il introduit la consommation d’endurance pour les attaques / parades, ainsi qu’un système de blessures, entre autres. En outre, il est très léger et hautement configurable.


Ultimate Combat

Ultimate Combat vient en complément à Wildcat, mais il s’occupe surtout de rehausser tout ce qui touche à l’IA des mobs pour qu’ils ne foncent plus sur vous comme des béliers en chaleur. Les PNJs sont nettement plus prudents et plus mobiles, ils se couvrent mutuellement et contournent le joueur. Il leur donne plusieurs nouvelles attaques spéciales, et enrichit le panel de sorts qu’ils peuvent lancer. Les PNJs sont même capables de faire des esquives maintenant. Aussi, il introduit un excellent système de « maintien  » (traduction approximative de « poise  » ) qui fait que plus personne ne prend les grosses baffes sans broncher. Tout le monde – joueur compris – est maintenant susceptible de chanceler lors d’un impact en fonction des armes / armures. Sans parler du fait qu’il implémente un système de dégâts localisés pour que les flèches dans le genou fassent enfin tituber. Ultimate Combat n’est pas dispo en VF (mais osef ; c’est un mod de castagne) et encore moins pour la SE.


TK Dodge

Si les PNJs commencent à esquiver grâce à Ultimate Combat, ce n’est que justice qu’on puisse en faire autant. TK Dodge offre une mobilité bienvenue dans des combats à la base affreusement statiques. Le type d’animation (roulade ou pas de côté), le nombre de frames d’invincibilité, la consommation d’endurance, tout est modifiable. Non disponible en VF (osef encore) et en SE.


TK Hitstop

TK Hitstop est là pour rattraper le cruel manque de feedback du jeu quand on file des coups aux corps et qu’on a l’impression de frapper l’air. Il simule cet impact de façon ingénieuse en introduisant des effets d’arrêt du temps, de mouvement de caméra et de flou. No VF (osef ! !) et no SE.


VioLens Version SE

Des Killmoves, en veux-tu en voilà. Oui, vous savez, ces petites cutscenes d’exécution au ralenti. Même si vous ne les blairez pas, ce mod est la seule façon de s’en débarrasser grâce à sa configurabilité accrue. Moi perso, ça ne me disait strictement rien. Jusqu’à ce que je l’essaye.


Deadly Mutilation

Du sang, de la chique, et du mollard ! Âmes sensibles, s’en tenir très loin. Je ne rigole pas ; là on parle d’un niveau de gore avec des cervelles et de la tripaille. Âmes dépravées, venez vous régaler ! Deadly Mutilation ne possède pas de version SE et c’est probablement pour le mieux.

 

Les mods qui gravitent autour de l’ouïe. Parce qu’un aventurier, ça doit avoir l’oreille fine. Enfin, jusqu’à ce qu’il se prenne une flèche dans le tympan et se fasse limoger au poste de garde…


Audio Overhaul for Skyrim 2 Version SE

AOS 2 s’occupe d’orchestrer tout ce qui concerne les sons ambiants. En plus de venir embellir le paysage sonore de Skyrim avec 400 nouveaux bruits ambiants, il révise complètement les effets d’échos, de réverbération et autres joyeusetés. Grâce à ce mod, le dungeon crawling prend une nouvelle dimension, quand les bruits de pas lointains vous oppresseront et le sifflement des flèches proches vous crisperont.


Immersive Sounds Compendium

Pensez à installer AOS 2 d’abord et à l’écraser après avec ISC. Pas d’inquiétude : ISC ne va rien toucher aux sons ambiants de AOS 2 (vu qu’il n’en comporte pas) mais va uniquement remplacer quelques sons de combat. De cette manière, on s’assure un joli compromis entre les deux, parce que les sons de combat de ISC sont largement meilleurs. Dans Skyrim vanilla, quand tu tapais, ça faisait « tiiich tiiich tiiich  » . Là, quand tu tapes, ça fait « CLOING POUFCH  BOOMPH  » .


Celtic Music in Skyrim Version SE

Je n’ai rien contre la bande originale de Skyrim mais au bout d’un moment, on se lasse des mêmes mélodies. Le mod le plus connu à ce niveau est Fantasy Soundtrack Project, que j’avais trouvé trop… fantasy générique (pour le coup, ils n’ont pas menti sur la marchandise). Là, on s’enfonce beaucoup dans le subjectif, mais j’ai finalement trouvé mon bonheur avec Celtic Music in Skyrim. CMS ; c’est environ cinq heures d’envolées musicales couvrant l’exploration, les donjons, et les combats. Je trouve que ça sied très bien aux inspirations Vikings de Skyrim et lui donne un certain charme bucolique. En voila un avant goût. Et sinon, si ça ne vous parle pas, l’ami Prypiat a proposé une chouette alternative.


Kill The Orchestra – Version SE

Wo wo wo, du calme les gars ! Ce n’est pas une incitation au meurtre contre Jeremy Soule ! C’est juste le nom du mod ça ! Kill The Orchestra va faire taire l’OST de base (sans perdre les autres musiques ingame), car sinon les mods comme Celtic Music in Skyrim viennent juste s’ajouter. Vous avez d’ailleurs le choix des musiques à laisser et celles à enlever. Jeremy, si tu me lis, sans rancune, hein ! Bisous.


Skyrim Celtic Main Menu Theme

Parce que les sempiternels « Hé. Houah. Hé » quand tu lances ton Skyrim. Et parce qu’une incrustation MP3 vaut mille mots.

.

.

Hein ? Un système économique dans Skyrim vanilla ? Où ça ? Ah, si vous faites plutôt référence aux mods, là je vois bien de quoi vous voulez parler.


Trade and Barter

L’interro surprise du jour : qu’est-ce qui fait qu’un produit donné se vende exactement au même prix d’un bout à l’autre de Skyrim ?

Réponse 1 : L’esprit de ruche. Réponse 2 : La régulation stricte des prix par l’état. Réponse 3 : Trop la flemme. Réponse 4 : ALIENS.

Je ne vous donne pas la réponse mais je vous donne la solution : Trade and Barter. Non seulement ce mod fait fluctuer les prix en fonction des proportions des villes, mais en plus, ceux-là varient en fonction de votre statut, de votre rapport avec le vendeur, de votre race, de vos compétences en craft, et même de la façon avec laquelle vous abordez le vendeur (n’espérez pas une promo si vous vous pointez en slip quoi). En plus, il étend leur capital et vous permet de manipuler leurs cours boursiers (ouh, c’est maaaal ça) à votre guise. C’est tout bénef.


Banks of Skyrim

Avant, il n’y avait pas de système bancaire ; c’était leeeeeent. Un jour, une bande de suisses a débarqué à Skyrim. Bah, c’est encore plus leeeeeent, mais au moins on peut désormais entreposer son argent sale, faire de mauvais placements, obtenir des crédits qu’on ne compte pas rembourser, et dévaliser sa propre banque pour payer ses frais d’entrainement au collège de Fortdhiver… Frère suisse, si tu me lis, mes amitiés, hein ! Bisous.


Scarcity – Version SE

Il faut le dire : Skyrim a tendance à nous noyer sous des amas de loot à tout-va et ça ne va honnêtement pas s’arranger avec certains mods que j’ai présenté auparavant. Ce n’est pas une mauvaise chose en soit : ça lui donne un petit côté hack’n slash généreux. En revanche, le problème c’est que, outre une puissance de perso qui peut arriver trop rapidement, ça peut sérieusement déséquilibrer l’économie nationale si vous avez le réflexe naturel de vendre ce que vous trouvez. Si vous ne voulez pas devenir le nouveau riche le plus rapide de Skyrim, je vous conseille Scarcity qui va raréfier le loot selon un pourcentage que vous choisirez. C’est un petit mal pour un grand bien parce que, finalement, c’est la rareté qui fait la valeur.


Better Fast Travel – Version SE

Le transport dans Skyrim, ça se passe comment ? Soit vous êtes fou, alors vous vous auto-condamnez à de longues sessions de randonnée pédestre. Soit vous êtes quelqu’un de censé, alors dans ce cas-là vous vous téléportez partout comme Deadpool. Si comme moi, vous estimez que Deadpool n’est décidément pas une référence de personne censée, eh bien Better Fast Travel est pour vous. Ce mod rend Skyrim mieux desservi à coups de chariots et de navires qui assurent les trajets pour un bon nombre d’endroits. La version SE de ce mod n’est pas en VF.

.

On parlera ici des mods à l’honneur des guildes qui sont surtout là pour réduire le syndrome « grand-maître de toutes les guildes  » de Skyrim. J’en profite aussi pour caler des mods de compagnons. Là, je fais référence aux boulets qui vous accompagnent, pas à la guilde des compagnons.


Enhanced Skyrim Factions – The Companions Guild  

Je vous conseille de vous choper la version « Prérequis uniquement  » . La version complète n’est pas compatible avec la VF et contient de surcroît des dialogues non doublés qui peuvent faire tâche. Ce mod valorise la guilde des compagnons et rend sa progression plus gratifiante. Du coup, on ne pourra plus se la torcher au cours d’une après-midi (ingame) et, hop, au suivant… Désormais, débloquer les quêtes de cette guilde nécessite un réel investissement du joueur. Du reste, le mod introduit des prérequis de niveaux de compétences aux quêtes : si tu es un mage maigrichon qui n’a même pas tenu une épée de sa vie, bah, tu n’as pas ce qu’il faut pour rejoindre le club des bodybuildeurs. Il faut t’y faire. C’est la vie. Pas de SE pour ce mod.


Thieves Guild Requirements

Pratiquement le même principe que le mod ci-dessus, appliqué cette fois à la guilde des voleurs même si ça va un peu plus loin. Le mod donne, entre autre, plus d’amour propre et de retenue à Brynjolf pour qu’il ne gueule plus sur les toits « hé oh ? Quelqu’un voudrait que je le recrute à la guilde super secrète et élitiste des voleurs ?  » . TGR n’existe pas en version SE.


Immersive College of Winterhold

Ce mod apporte de nombreuses améliorations esthétiques au collège de Fortdhiver. Le collège ressemble enfin à une académie de magie et pas à un entrepôt désaffecté squatté par des junkies. Le mod introduit aussi un système de tutorat qui va permettre aux maîtres d’enseigner de façon plus organique et réaliste. D’autre part, il vous permet de laisser le titre d’archimage à Tolfdir. Non mais le pauvre, il a passé sa vie au collège, et toi tu viens lui piquer sa promotion en une demi-journée… Ce mod n’est pas dispo pour la SE.


Inigo Version SE

Je n’ai jamais été fan des compagnons dans Skyrim. Ce sont plus des boulets rabats-joie qu’autre chose, mais c’est un mal nécessaire parce qu’on peut rarement se passer d’une bonne mule… Si vous devez en prendre un, faites que ce soit ce chat bleu d’Inigo. En plus d’avoir son mot à dire sur pratiquement tout (entre autre, il commente sur vos choix vestimentaires, votre façon de vous battre, vos décisions lors des quêtes, et engage même la conversation avec les PNJs), il a un humour pondéré et appréciable. En outre, il possède une IA pas mal développée et contrôlable, avec en prime plein de petits trucs qui le rendent attractif ; genre il devient invisible aux yeux des PNJs quand il passe en mode discrétion et commence même à chuchoter. Un seul problème par contre : pas de VF.


Vilja – Version SE

Je balance ce mod surtout par souci de parité et parce que c’est un peu le pendant VF d’Inigo, mais je confesse ne pas avoir trop fréquenté Vilja. Si on arrive à passer outre sa gueule d’ange et son doublage avec un accent suédois prononcé, Vilja impose le respect par son nombre de répliques qui avoisine les 16 000 (!!!), et le répertoire de chansons (un poil anachroniques) qu’elle possède. Sans parler du fait qu’elle doit avoir l’IA la plus poussée qui soit possible dans Skyrim. J’ai surtout apprécié le fait que les auteurs de ce mod et de Inigo aient collaboré pour mettre en place pas mal d’interactions entre les deux personnages. Du coup, si vous voulez vous faire un trip ‘bande de bras cassés d’aventuriers à la Baldur’s Gateces deux mods, c’est l’idéal.

 

Maintenant, on passe aux choses sérieuses : les mods dotés de contenu bien gras avec lequel la communauté laisse libre cours à sa créativité via de nouvelles quêtes, de nouveaux endroits et de nouveaux personnages.


The Forgotten City Version SE

The Forgotten City est réputé pour être le premier mod de l’histoire à remporter le prix de la Writers Guild, qui est un peu les oscars des écrivains US. Je dirais que c’est une réputation amplement méritée, car ce mod est effectivement très bien écrit. Il s’approprie le concept du film de Bill Murray, Un jour sans fin, et arrive à marier les notions de paradoxes temporels au lore de TES. Qui plus est, l’aventure est rafraîchissante, parce qu’elle s’articule plus autour d’une enquête avec des dilemmes moraux que de l’action (mais il y en a, hein). Je laisse le trailer vous en convaincre.


The Wheels of Lull – Version SE

Sans doute le mod le plus décalé de cette liste. Wheels of Lull nous entraîne dans les bas-fonds de la cité de Sotha Sil : la fabrique du temps et de l’espace. Le mod prend le parti d’injecter une bonne grosse dose Steampunk dans le tas, tout en se plongeant dans le lore des Elder Scrolls comme rarement. Si vous êtes du genre à kiffer les univers / personnages singuliers un peu à la Planescape : Torment, ce mod est une chaude recommandation. En plus, je dois signaler qu’il fait partie des rares mods qui soient carrément doublés en français, et ce même pour la SE. En voici le trailer.


The Grey Cowl of Nocturnal  Version SE

Avec ce mod on se lance à la recherche d’un des artefacts daédriques les plus puissants (et qui a été mystérieusement oublié dans Skyrim) : la capuche grise de Nocturne. TGCoN gagne la palme du mod le plus dépaysant de la liste, vu qu’il nous emmènera jusqu’au désert Ali’kr, avec en prime… des chameaux ! Mes problèmes avec ce mod, c’est certaines énigmes un peu trop frustrantes (après, je ne suis pas le plus grand amateur des puzzles), un doublage qui lorgne parfois vers le franchement mauvais, et des chameaux qui font bizarrement des bruits de cheval. Mais bon, je vous ai déjà dit qu’il y avait des chameaux ? Venez voir les chameaux dans ce trailer.


Undeath

Découvrez la face cachée de la nécromancie avec Undeath, et ce à travers la lutte contre un couvent de nécromanciens qui ne manque pas d’idées pour profaner la vie humaine. La particularité de ce mod, c’est qu’en fonction de vos choix au cours de l’aventure, vous pourrez carrément obtenir la capacité de vous transformer en liche. Le mod Immersive Lichdom pousse cette idée encore plus loin en ajoutant un arbre de compétence dédié à la dite-transformation. D’ailleurs, n’oubliez pas le patch de compatibilité avec Ordinator. Le trailer de la mort qui ne tue pas.


Moon and Star – Version SE

Grâce à Moon and Star, on découvrira le village de Petit Vivec et le mystérieux criminel venu de Morrowind qui s’y cache. C’est le mod le plus court et le moins ambitieux de la sélection, mais il n’en reste pas moins très bien fichu. Et puis, j’ai un petit faible pour l’hommage à Morrowind qu’il rend. Voila le trailer de cette lettre d’amour.

.

Plus que les mods de quêtes qui restent relativement mesurés, les mods de nouvelles contrées avoisinent l’envergure de l’extension Dragonborn. Les mods les plus connus dans le genre sont Falskaar et Wyrmstooth, que je ne recommande pas du tout. Pour faire court, disons qu’il se contentent d’être du Skyrim recyclé en moins bien. Parce que quitte à voyager, autant se choisir une destination dépaysante.


Beyond Skyrim : Bruma Version SE

Si vous devez en choisir qu’un, ça serait celui-là. Bruma nous invite à parcourir le nord de Cyrodiil… En gros, dites vous que c’est un pan de TES  IV : Oblivion. Sauf que là, la direction artistique n’est pas naze à en pleurer, le level design n’est pas mortellement plat, le character design n’est pas affreux, et ça se déroule à l’ère de Skyrim. Bruma est globalement meilleur que Skyrim vanilla sur tous les plans, et je n’ai que trois grosses reproches à son encontre. D’abord, l’absence de quête principale. Ensuite, un côté « teaser du projet Beyond Skyrim  » déconcertant ; le mod faisant souvent référence à des lieux non-implémentés dans la carte mais qu’on exhibe sans vergogne quand même. Enfin, on en veut plus ! Je tiens par ailleurs à préciser que Bruma n’est peut être pas encore traduit en VF, mais il vient tout récemment de sortir en version SE. Le trailer de Bruma est par là.


Beyond Reach Version SE

Avec Beyond Reach, on s’engouffre au delà de l’ouest de Bordeciel, dans un Hauteroche ravagé par les épidémies et les Parjures, et où le désespoir est le maître-mot… Ce mod n’est clairement pas fini : il est truffé de bugs et de petites aberrations (genre la carte qui est à l’envers), le tiers des doublages est absent, et la Confrérie galère pour le traduire. Pourtant, c’est surement mon mod favori. Son atmosphère dark fantasy est juste savoureuse, son level design et sa patte artistique ne sont pas loin du génie, et son écriture Shakespearienne est saisissante. A défaut de vous jeter dessus en l’état, c’est à surveiller de très prés. Vous pouvez déjà commencer par vous régaler avec son trailer.


Moonpath to Elsweyr

Comme son nom le laisse transparaître, dans Moonpath to Elsweyr, on accompagne des contrebandiers à travers le désert et les jungles des terres natales des Khajiits… La zone de jeu est relativement cloisonnée, les quêtes et l’histoire sont très sommaires, et la fin de l’aventure arrive comme un cheveu dans le Skooma. Néanmoins, son exotisme vaut largement le déplacement. Tenez, le trailer.


Vigilant

En décidant de rejoindre les Vigilants de Stendarr, on va finir par se retrouver à Havreglace, le royaume du seigneur Daédra Molag Bal… Le mod Darkend est l’hommage à Dark Souls le plus connu dans la scène de modding de Skyrim. Moi, je n’ai pas accroché vu qu’il s’agit d’une succession de combats qu’on a déjà fait dans Dark Souls sans rien derrière. Le mod Vigilant est une autre paire de manche, dans le sens où il utilise des éléments de Dark Souls, oui, mais c’est plus ou moins bien enrobé dans le lore, les dialogues et les personnages TES. L’auteur du mod est japonais et ça saute au yeux lorsqu’on voit les imageries morbides très Silent Hill qu’il met dedans. Il faut juste tenir bon jusqu’à arriver à Havreglace, parce que la partie du mod qui se déroule à Skyrim est plutôt bof. Le mod est par ailleurs non traduit en français, non dispo pour la SE et nécessite de télécharger la trad et les doublages anglais séparément. Le trailer, si ça vous dit.


Summerset Isle

Vos talents d’archimage sont sollicités à l’Archipel de l’automne, chez les Aldmers, pour élucider le mystère de la disparition du haut-roi… Le monde de Summerset Isle est haut en couleur et suffisamment saugrenu pour entretenir la curiosité, mais il souffre d’un manque de vie et d’ampleur qui font un peu sortir du trip. On a un peu du mal à croire qu’on se trouve au cœur d’un royaume qui a mis à genou tout Tamriel quand on voit les cités peu peuplées du mod… Notons que Summerset Isle ne dispose pas d’une version SE. Et comme d’habitude, le trailer.

.

Du moment qu’on n’a rien oublié et qu’on démarre une nouvelle sauvegarde, la totalité des mods de cette compilation est inter-compatible. J’ai un run de 20 heures, où j’ai absolument tout installé et où je n’ai eu que 2 ou 3 crashs, qui en atteste. Mais bon, vu que c’est tributaire des configurations et que la loi de Murphy est imprévisible, je me vois dans l’obligation de joindre ces mods.


Skyrim Startup Memory Editor

La plupart des crashs proviennent du fait que l’allocation mémoire de Skyrim est bridée. En effet, même si ton PC arrive potentiellement à gérer plein de mods, le jeu va quand même crasher / freezer si jamais les scripts des mods utilisés dépassent le seuil prévu par Bethy. Et bien, SSME étend ce seuil pour que ça ne crashe plus. En théorie.


Safety Load

Si jamais vous avez affaire à des temps chargements infinis ou des retours bureau quand vous chargez une sauvegarde, il est possible que Safety Load soit votre sauveur.


Crash Fixes

Je comprend que dalle à ce que fait ce truc, mais je sais que ça peut être efficace. Je sais aussi qu’il se peut qu’il vous affiche un message d’erreur quand vous lancerez une sauvegarde et qu’il est possible de résoudre avec ce truc là.


CTD and Memory Patch ENBBoost

Celui-là peut potentiellement résoudre les problèmes liées aux mods graphiques. Mais pas que. Enfin, à ce que j’ai compris.


One Tweak

Skyrim n’aime pas du tout qu’on l’Alt-Tab et vous causera des soucis si vous le faites. One Tweak force Skyrim à aimer l’Alt-Tab. Entre autres choses.

 

 

Avant de finir, je souhaite remercier l’ensemble de la communauté, les moddeurs, la Confrérie des Traducteurs, les joueurs, et même les critiques, qui ont tous contribué d’une façon ou d’une autre à l’existence de cet humble compendium. Pour clore ce dossier sur une note sentimentaliste mais sincère, je vous avoue que je suis abasourdi quand je pense à ces milliers de personnes qui se dévouent corps et âmes et investissent des centaines d’heures de leurs vies, sans rien attendre en retour, rien que pour faire vivre leur passion. Je trouve qu’il y a une inspiration à puiser là-dedans et quelque part, ça me donne moi aussi une forte motivation de faire vivre ma passion à mon échelle.   

Tags

A propos de l'auteur : Andariel

Chaotique mauvais jusqu’à la moelle, il est le grand ami des Bisounours, des poneys et des teletubbies. Surtout au petit déj’. Avec une bonne marinade.

11 Commentaires sur “La foire (L)outrageuse aux mods de Skyrim”

  1. Toupilitou dit :

    Nan tu fais chier Andy ; ça fait déjà 15 fois que je désinstall / réinstall Skyrim. Va falloir que ça cesse ^^

    Remarque, comme j’aime bien entretenir mon masochisme forcené, ainsi que ma réputation d’inculte hérétique, malgré plusieurs centaines d’heures de jeu, je n’ai pas encore joué avec des mods. Je vais pouvoir rectifier ça.

    Par contre, au vu des non-compatibilités avec la SE, je me demandais : selon toi, vaut mieux que je réinstall la vanilla ou la SE ?

  2. Manitek dit :

    Je propose un nouveau dossier sur les mods compatible avec la Special édition….avec toute une nouvelle mise en page à refaire … ^^

  3. Andariel dit :

    Héhé, ça vaut bien le coup Toupi et puis, comme on dit : Jamais 15 sans 16. :p

    Sinon la Special Edition a le potentiel d’être la meilleure version pour les mods vu que c’est une version 64 bits, plus performante et plus stable. Sauf que ce potentiel n’est pas encore atteint pour le moment vu que le SKSE et plusieurs mods ne sont pas encore compatibles et même les mods qui le sont risquent d’être plus ou moins buggés parce que la communauté est encore entrain de maîtriser les nouvelles subtilités du bousin. La Legendary Edition est de base moins stable (mais les mods « stabilité » aident pas mal) mais elle offre le maximum de possibilités de modding.

    Perso, je suis sur la Legendary et avec toutes les saloperies que j’y ai mis, je ne vois toujours pas l’urgence de me payer la SE avant que ça se vende à un prix bradé et que la communauté se rattrape à son niveau.

    Donc, je te dirais Legendary pour cette fois et Special dans quelques mois pour la 17 éme installation =)

  4. Shizam dit :

    Comme beaucoup de Skyrimnolâtres , j’en avais marre de réinstaller le bousin tous les 6 mois..

    Du coup je ne le désinstalle plus…Pragmatisme primaire..

     

    Comme Andy, je dois aussi etre un psychopathe de la Skyrimisation, et par conséquent du modding.

    Des milliers d’heures de jeu et de bidouille, et vous savez quoi ?

    Jamais une seule fois fini l’histoire de Skyrim, de mes dizaines ( voir centaines ) de personnages crées dessus.

    C’est un coup à prendre un abonnement chez un psy Lacanien non ?

     

    Bien sûr que je connais tout le jeu quasi par cœur, et donc la fin, comme il se doit. Mais l’envie de faire naitre un nouveau personnage, avec cette fois encore plus de subtilité, d’exigence RP, ou de formations fini par s’imposer.

    Seule restriction absolue, et non négociable, le déjantage hors « friendly », « à la Andy » ..

    Pas de tutu chapeaux pointues, ni de slip à clous, ni de poitrine Vixens, ni de fourche à queue :)…

    Reste quand même de la marge à l’intérieur de cela, modding et sandbox permettant de douces folies.

     

    Le jeu le plus moddé au monde, cela mérite bien une place de choix, de vétéran, sur son disque dur.

    Skyrim se joue encore beaucoup, en vanille comme en modding, bien souvent par des joueurs qui ne savent même plus ce qu’ils foutent là 🙂

    Je doute qu’un envoyé spéciale du Figaro soit à même d’en comprendre la substantielle moelle s’il devait un jour observer le phénomène, car nul doute, phénomène il y a…

    Skyrim est quelques chose qui dépasse le simple naturel d’envie de jouer sur un jeu vidéo. Il est , a fortiori avec la complicité des moddeurs, un amalgame de beaucoup de choses, une compilation complexe, ou même peut etre l’expression du Grand-Rien.

    Qu’importe et foutaises, on y joue, et pi c’tout… 🙂

    • Marcheur dit :

      Ou alors c’est peut-être juste parce que son atmosphère est inégalée :p

      J’avais toujours rêvé d’un monde ouvert dans un contexte Nordique, alors le combo dragon + résolution de fantasme + le gameplay dépoussiéré… bah comment veux tu résister ?
      Encore aujourd’hui j’hésite à me prendre la Special Edition sur One à 10 balles juste pour le rincer une seconde fois… bon d’accord : quatrième.

      C’est l’un des rares jeux Bethesda dont je ne reproche même pas les défauts, ça a beau être écrit avec la queue et être finalement peu étendu en surface, ça reste l’un des jeux les plus dingues que j’ai fait jusque là, sauf que je ne lui ai même pas laissé une seule place dans mon podium de jeux favoris, un grand mystère.

    • Andariel dit :

      Héhé Shishi, tu  ne rates pas grand chose pour l’histoire (spoiler alert : Alduin se prend une raclée à la fin :p) par contre, côté slips à clous, tu ne sais vraiment pas ce que tu rates xD

      oui, Skyrim est un bac à sable dans le sens le plus pur du terme. C’est un peu un sandbox comme Minecraft qui offre un monde vide que la créativité des joueurs transcende grâce à de grands monuments. Sauf qu’avec Skyrim, les monuments sont pas crées dans le jeu mais sur le Nexus et que c’est pas juste de simples monuments au sens littéral mais ça brasse étonnamment large . Bref, la comparaison avec Minecraft est mauvaise parce que la scène de modding de Skyrim n’a pas le ciel comme limite. Skyrim c’est une grande toile blanche que les joueurs peignent au pinceau et c’est finalement ce qui a de plus artistique dans cette histoire.

      @ Marcheur : Non seulement on peut pas lui reprocher ses défauts mais c’est surtout l’un des rares jeu qui offre la solution d’atténuer, voire réparer ses défauts à l’aide du modding (du moins la plupart). Quand j’ai relu le dossier, j’avais remarqué que je critiquais trop vanilla pour mettre en valeur certains mods. Au final, je me suis dis que si c’est une critique, alors ça doit être la meilleure que j’ai faite. Parce que, pour une fois, je propose des solutions à mes critiques.  

      Sinon pareil que toi, c’est l’un des jeux qui a le plus accaparé mon temps de jeu et pourtant je ne lui laisserais pas de place même dans un top 10… Skyrim, ce n’est pas un jeu. Il est dans une catégorie à part. Voila, ton mystère est résolu :p     

       

  5. Shizam dit :

    J’avais déja « paluché » Skyrim sur PS3, puis sur X360 , avant de le modder avec un sac à dos de + de 350 GO sur le Computer.

    Skyrim se mange un disque dur à lui tout seul au p’tit déj’… C’est l’Ungoliant des jeux vidéo, il a toujours faim de mods; sans jamais etre rassasié. Il finira comme le monstre par se dévorer lui-même sans doute…Aprés avoir avalé toute lumière..

    Si le Rôleplay est l’injection de soi à travers le jeu, qui lui-même renvois comme de multiples miroirs la vie et les sensations, alors Skyrim est bien l’un des champion du RP, tant les mods en sus du jeu sont autant de miroirs réfléchissants nourrissant le joueur aprés avoir étés mâchés et régurgités.

     

    Certes, il n’est pas le maitre du RPG au service du RP, comme le font certains autres bien mieux que lui dans la qualité d’écriture ou de la mise en scène. Il est même plutôt assez « bateau » coté Aventure scriptée, mais ses centaines de quêtes ne sont en fait qu’un hors-d’œuvre, comme un prétexte , comme de simples repères pour autant de chemins possible.

    Il est même lourd, de ses bugs à foison que l’on ne pardonnerait pas sur d’autres, de son interface archaïque et primaire au possible, de son gameplay aujourd’hui d’un autre age.

    Mais voilà, on fini par s’en foutre royalement. Point de pleurnicherie pour ce Royaume du Nord, son âme a le mérite de faire oublier les lacunes et les multiples coches des cases négatives.

    Il va falloir un coup de maitre à Bethesda pour remplacer Skyrim dans le prochain TES.

    Car oui, l’onirisme et l’exotisme de Morrowind, car oui , la mise à jour graphique de TES6, mais rien n’est gagné encore. Skyrim est une légende, pas un jeu qu’on note sur 20.

    D’ailleurs comme vous, bien difficile de le placer dans les meilleurs jeux, il a une place à part.

    Comme un « truc » indéfinissable.

     

    • Andariel dit :

      « Il va falloir un coup de maitre à Bethesda pour remplacer Skyrim dans le prochain TES. »

      On dirait bien que Bethesda est conscient de cet état de fait et c’est pourquoi il a mis TES 6 au plus bas de ses priorités de développement. Tant mieux, j’ai envie de dire. Parce que si TES 6 continue sur la lancée de Fallout 4 (et les TES et les Fallout de Bethy ont toujours été intimement liés du point de vue design), avec son abrutissement général des mécaniques et la fête du craft / de la construction, j’aimerais mieux qu’il ne sorte jamais.

  6. DAlth dit :

    Le piège de Skyrim, c’est que, même si on peut l’enrichir à volonté, ça reste de l’enrobage : le coeur de Skyrim, c’est sa quête principale, beaucoup trop manichéenne. Même l’apprentissage des cris draconiens  est trop prévisible. La météo, les maladies, emprise mentale (liée à une secte, à dragon…) auraient pu impacter le draconier, ou l’environnement. Pourquoi pas des dégâts psychiques, des malformations ou des enfants morts-nés…:)

    • Andariel dit :

      Bah, je dirais que la quête principale, c’est le piège de Skyrim mais dans un tout autre sens. Car, on s’obstine à te foutre la quête principale devant la tronche mais au final, c’est ce qu’il y a de plus accessoire dans l’expérience. Les jeux de Bethesda ce ne sont pas des RPGs, ce sont des simulateurs de balade avec des éléments RPG (oui, même Morrowind). Ils ont jamais pu bien raconter une histoire principale qui, en plus, soit capable de s’imbriquer naturellement dans le jeu. Et Fallout 3 et 4 en sont les pires exemples. N’est-ce pas Shaun ? Mais… OU EST SHAUN ?! https://imgflip.com/i/x0mkg

      La quête principale de Skyrim, c’est nul, ça se torche en moins de 10 h, juste par curiosité pour le lore et on n’en parle plus ; c’est qu’un prétexte, un fil directeur qui est là pour orienter l’exploration. Et on peut facilement s’en passer comme l’a fait Shizam… Le cœur du jeu, c’est plutôt les dizaines et dizaines d’heures de vadrouille à droite à gauche, une quête secondaire par ci, un donjon par là, à se faire un trip plus ou moins RP, à chouchouter ses persos et se faire des délires. En gros, c’est un GTA-like fantasy avec un peu d’RPG et beaucoup de possibilités grâce aux mods .

      Après, je dis pas que les mods, c’est la solution à tout. Il y a des problèmes fondamentaux
      juste incurables. Mais, en général, si on cherche bien, on peut trouver ce qui nous manque. Tiens, par exemple, tu lui reproches l’apprentissage des cris draconiens qui est rushé ? Il y a un mod pour ça.  Tu veux des maladies dans ton Skyrim ? Il y a un mod pour ça.   Tu veux des dégâts mentaux et de la folie ? Il y a un mod pour ça 

Laisser un commentaire

Groupe Steam

Derniers commentaires

Aller à la barre d’outils