The Surge : A Walk In The Park

The Surge : A Walk In The Park

Parfois il vaut mieux faire court et efficace. D’autres fois, il vaut mieux faire long et emmerdant. Fort heureusement, The Surge s’inscrit dans la première catégorie en offrant aux joueurs un DLC que l’on pourra trouver un peu cher (… 15 euros pour environ deux à trois heures de contenu inédit), mais qui est aussi le meilleur morceau du jeu, ce qui relève d’un petit exploit lorsqu’on sait à quel point The Surge pouvait être bon. Mais passons au détail de ce qui fait de « A Walk In The Park » un DLC pratiquement indispensable à ceux qui ont apprécié le jeu de base.

 

Si vous aviez la tête ailleurs – par exemple dans les étoiles avec le fameux Prey – en mai 2017, The Surge est sorti et a créé la surprise, car le public ne l’attendait pas. Il faut dire que Lords Of The Fallen n’était pas si convaincant que cela, et que la nouvelle tentative de Deck 13 n’emballait pas tant les joueurs. Fort Heureusement, The Surge s’est avéré être un Soulslike exemplaire avec un level design plus que maîtrisé, ainsi qu’un gameplay au feeling plus que réussi qui arrivait à faire ressentir la violence des affrontements du jeu. Alors qu’il n’était pas prévu d’offrir un add-on au titre, le succès commercial de celui-ci convainc Focus Home Interactive de financer un DLC, qui avait globalement pour but d’adoucir une courbe de difficulté (… il est vrai, peu maîtrisée passée la seconde moitié du titre) et d’offrir davantage de variété aux builds possibles pour notre personnage Warren.

C’est effectivement ce qui crève les yeux dès le départ. La nouvelle zone s’imbrique assez naturellement dans le jeu de base, et ne nécessite que d’avoir atteint la seconde région du titre pour être pratiquée. Cette nouvelle zone permet notamment d’admirer un parc d’attraction délabré mais toujours coloré, qui tranche violemment avec le design du titre originel. Pour le meilleur, on est vraiment confronté à une ambiance radicalement différente, même si l’on reste dans le registre très glauque et pessimiste de l’aventure principale. Il y a environ deux grands espaces à explorer dans ce nouveau contenu, qui sont tous deux génialement interconnectés, pour une nouvelle fois montrer la maîtrise du sujet des développeurs.

Les adversaires fraichement introduits dans cette nouvelle aventure sont par contre un peu décevants, mis à part le boss final et un mob particulièrement redoutable, car l’on reconnaît ici des animations et tactiques de combat déjà bien connues de ceux ayant parcouru The Surge précédemment. C’est dans les détails que l’extension cherchera à surprendre, intégrant quelques idées neuves afin de renouveler l’expérience, et le fait est que cela fonctionne à merveille pour le peu de temps que dure le contenu.

En parlant de nouveautés, si vous avez bien compris que vous n’aurez que peu à vous mettre sous la dent pour ce qui est de la durée de vie, sachez que vous pourrez vous gaver de nouvelles armes, armures, et implants qui viendront enrichir la personnalisation d’une exo-armure qui était déjà très riche dans l’aventure de base. L’add-on a aussi la brillante idée de repousser la limite d’implants que vous pouvez installer sur votre personnage ; de quoi plus que largement repenser son build originel et sans doute pousser à recommencer l’aventure au complet, afin de profiter des multiples ajouts qui ont le bon goût d’être accessibles dans l’aventure principale. Et vu que l’extension se fond directement dans le récit du titre et amène des éclaircissements sur ce qui s’est passé, mais aussi sur qui est votre personnage, on recommencera avec plaisir ce contenu court, bien qu’intense, varié, et diablement bien construit.

Enfin, pour conclure cette courte critique, je tiens à féliciter Deck 13 pour avoir écouté les critiques des joueurs et avoir créé un contenu adapté au besoin du jeu de base. Tout cela dans le but d’améliorer l’aventure au global, mais également de rendre accessible gratuitement la plupart des features qui sont venues avec l’add-on à ceux qui ne voudraient pas dépenser plus pour avoir une nouvelle zone. Une manière de mettre les joueurs dans une position particulièrement agréable, où l’on a l’impression d’avoir été profondément respecté en tant que client. Sur ce, j’imagine que c’est ici que se termine le suivi d’un The Surge qui a été surprenamment bon et complet, sans jamais donner l’impression d’avoir originellement eu affaire à un jeu en kit. Un exemple à suivre.

 

Deck 13, non content de signer ici sa meilleure création, sublime l’aventure de base à l’aide de quelques équilibrages, ajouts épars, ainsi qu’une réelle plus-value à recommencer le titre. Si la durée de vie de l’expérience totale n’excède pas trente heures, on ne pourra qu’éprouver l’envie d’y retourner pour découvrir ou redécouvrir les facettes du gameplay de The Surge. La copie ici signée montre que l’on peut s’inspirer sans faire de la photocopieuse, et les réussites de A Walk In The Park participent plus que largement à renforcer l’aura de l’aventure de base, en canonisant The Surge comme un jeu réellement marquant et recommandable à tous ceux qui n’ont pas peur de se frotter à plus fort que soi. Bien joué Deck 13, bien joué Focus. Maintenant, c’est à vous de décider si cela mérite une suite, mais de mon côté, c’est un très grand « oui  » !

Tags

A propos de l'auteur : Marcheur

Avatar

Enfant attardé de Kreia et d’Alfred de Musset. Pense que tout est narration, et répète sans cesse qu’il donne tout en dansant comme un ouf

0 Commentaires sur “The Surge : A Walk In The Park”


Connectez-vous pour laisser un commentaire

Groupe Steam

Derniers commentaires

Aller à la barre d’outils