Plaisir coupable : Star Wars Galaxy Of Heroes

Plaisir coupable : Star Wars Galaxy Of Heroes

Aujourd’hui, j’inaugure une nouvelle chronique : Plaisir coupable. Il s’agit de jeux auxquels nous avons honte de jouer, et pourtant que nous pratiquons avec plaisir. Beaucoup de plaisir même parfois. Mais si ! Réfléchissez-y. Vous avez bien un de ces jeux en tête : free-to-play, match3, objets cachés, visual novel… Si vous vous dites à un moment : « mais qui achète ce genre de jeux ?! » , alors il rentre dans cette rubrique.

 

Aujourd’hui, je m’attaque à un jeu auquel j’ai presque honte de jouer. En fait, non, j’ai carrément honte d’y jouer : Star Wars Galaxy Of Heroes (SWGOH pour les intimes), un jeu free to play sur mobile, ou plutôt free to pay to win devrait-on dire. Avant de continuer sur la critique, je me sens obligé de vous expliquer comment j’en suis arrivé à jouer. C’est un ami qui, comme moi, est fan de Star Wars et qui m’en a parlé : « mon frère s’est mis à un nouveau jeu, on pourrait jouer avec lui et rejoindre sa guilde ! » . OK, me voilà embrigadé. Quelques semaines plus tard, j’en parle à un ami, lui aussi fan de Star Wars et de petits jeux mobile, et le voilà lui aussi embarqué dans l’aventure. Et c’est ainsi que, en collectif (… l’un d’entre nous à lâchement abandonné les autres en cours de route, mais je ne le dénoncerai pas), nous faisons évoluer nos petits groupes de personnages, de combats en combats. Mais qu’est-ce donc que ce petit jeu ?  Entrons dans les détails voulez-vous.

 

Commençons par un des éléments essentiel du jeu : son scénario. Un scénario ? Quel scenario ? Vous êtes un joueur de combats d’holo-table. Vous devez accumuler des cartes de données et des fragments afin de débloquer des personnages et des vaisseaux. Puis, vous devez combattre pour récupérer des équipements, des crédits et des modules histoire d’améliorer tout ce petit monde. Mais, dites-moi, n’est-ce pas ce qu’on appelle une mise en abyme ?!? Le scénario du jeu, c’est que tu joues à un jeu. Ou alors, c’est juste de la flemme…

Attardons-nous sur un autre élément important du jeu : le gameplay. C’est bel et bien ici que tout l’intérêt du jeu se trouve. Vos personnages sont envoyés dans des arènes par groupes de cinq (… parfois six avec l’aide d’un personnage emprunté à un allié). Ils possèdent une série de caractéristiques : vigueur, agilité, tactiques, santé, vitesse, dégâts, pénétration d’armures… Tout un tas de stats complexes, dont l’utilité est assez peu détaillée dans le jeu. Chaque personnage est unique, possédant un nombre d’étoiles, un niveau, et des équipements qui permettent de déterminer sa force, ainsi que trois à cinq capacités actives ou passives (… les passives pouvant affecter seulement le personnage, ou tout le groupe, en nécessitant le plus souvent de choisir le personnage comme leader). Il est à noter que vraiment beaucoup de personnages des films Star Wars et de ses dérivés (… jeux vidéo, dessins animés, bandes dessinées) sont présents, bien qu’il en manque tout de même quelques-uns essentiels. Où est donc Luke Skywalker dans sa version Jedi ? Et Jar Jar Binks ? J’ai envie de l’envoyer se suicider face aux équipes ennemies moi !

Les combats se jouent par séries de un à trois, mais parfois jusqu’à, huit dans des événements spéciaux. Ils se déroulent en tour par tour, chaque personnage ayant une jauge d’action qui se remplit pour déterminer quel personnage jouera. Autant dire que la statistique de vitesse pilotant cette jauge est une des plus importantes, voire la plus importante à améliorer. On retrouve tous les éléments classique des RPG : buff, debuff, AOE (attaque à zone d’effet), synergie de personnages (… par exemple le duo Wedge et Biggs, qui rappellera des souvenirs aux joueurs de Final Fantasy, est une vrai plaie ; lorsque Biggs réalise son attaque spéciale, Wedge et un troisième allié attaqueront gratuitement. Triple dégâts pour le prix d’un !). Certains personnages ont des capacités de leader pouvant affecter tous les alliés, mais les meilleurs leaders ne donnent des bonus qu’à leur faction. Dark Maul, par exemple, est un leader particulièrement puissant pour les Siths en les rendant invisibles, tout en leur permettant d’esquiver beaucoup / trop d’attaques.

Afin de faire combattre tous ces personnages, le jeu propose un système classique de points d’énergie, se rechargeant au cours du temps pour les batailles du côté lumineux et du côté obscur (… en difficulté normale ou difficile). Les batailles de cantina, ainsi que les batailles et défis modules, utilisent un autre type d’énergie. Les défis, défis de vaisseaux, combats d’arène et d’arènes de vaisseaux, ainsi que les guerres galactique, raids de guilde, et autres évènements sont limités en nombre à deux fois par jour. Comme vous avez pu le voir avec cette liste exhaustive, il y de quoi faire… Tous ces combats font gagner de nombreuses monnaies différentes à dépenser dans les boutiques (… huit boutiques, et autant de monnaies à accumuler).

Depuis peu, le jeu propose égalements des combats de vaisseaux. Ceux-ci sont associés à certains personnages qu’il faut avoir préalablement débloqués. Le joueur va alors choisir un vaisseau capital (… quel plaisir d’avoir son destroyer Imperial commandé par le Grand Moff Tarkin en personne !), cinq vaisseaux principaux, et de un à quatre vaisseaux supplémentaires à appeler en renfort dès que des pertes se présentent. Honnêtement le faible nombre de vaisseaux limite pour l’instant l’intérêt de cette phase, les teams finissant par toutes se ressembler. Toutefois, les récompenses d’arènes de vaisseaux valent vraiment le coup, alors on se force à s’investir.

Reste la question principale : combien ça coute tout ça ? Et bien, si vous jouez comme moi, absolument rien, et honnêtement ça ne gêne pas mon évolution (… je maintiens un rang très honorable dans les arènes : 100 sur plus de 10000 joueurs). Mais si vous voulez investir, sachez que cela risque de vous couter un bras, un œil, et probablement un rein… Par exemple, en ce moment, les packs pour débloquer un personnage intéressant coûtent 22 €, et vous aurez un personnage très loin du niveau nécessaire pour être jouable. En moyenne de 300 € à 1000 € sont nécessaires pour obtenir un personnage à son maximum. Oui, vous avez bien lu : 1000 € (… ça, c’est dans le cas où vous n’avez pas de chance, parce que les éléments des packs achetés sont souvent aléatoires). Ce n’est pas pour rien qu’Electronic Arts gagne 170 000 dollars par jour grâce à SWGOH. L’autre élément que vous allez dépenser, c’est votre temps. Beaucoup de temps, la moyenne recensée par l’éditeur étant de 155 minutes par jour pour les joueurs actifs. Personnellement, je n’ai pas l’impression d’y passer autant de temps, mais je ne chronométrerai pas mon temps de jeu, de peur de voir qu’ils aient raison…

 

L’objectif final de tout cela ? C’est à vous de vous le fixer : collectionner tous les personnages, être premier dans une, voire les deux, arènes, finir toutes les batailles du jeu, dépenser tout votre argent durement gagné… ou tout simplement, comme moi, monter une bonne team de personnages que vous avez aimé dans les films ou l’univers étendu. Personnellement, j’ai jeté mon dévolu sur les Siths : Dark Vador, Dark Maul, l’empereur Palpatine, Dark Nihilus (… mais non, pas Kreia mon cher Marcheur, car elle n’est pas dans le jeu !). Rejoignez donc le côté obscur de la force avec moi ! Mais, quel que soit l’objectif que vous choisirez, sachez que le jeu est addictif. Vous êtes prévenus !

Tags

A propos de l'auteur : Gelukpa

Modèle de vertu détraqué et testeur pour la loutre

0 Commentaires sur “Plaisir coupable : Star Wars Galaxy Of Heroes”

Laisser un commentaire

Groupe Steam

Derniers commentaires

  • Avatar UtilisateurMarcheur
    Elex
    T'façon on est les élus, choisis pour rétablir la paix...
  • Avatar UtilisateurToupilitou
    Elex
    ... Ahem ; si vous voulez, je vous installe une...
  • Avatar UtilisateurMarcheur
    Elex
    Viens faire un câlin ! Par contre ouais je vois...
  • Avatar UtilisateurEtienne Navarre
    Elex
    Bien entendu que ton point de vue est subjectif, c'est...
  • Avatar UtilisateurMarcheur
    Elex
    Pour le coup, c'est purement subjectif, bien qu'il y ait...
  • - Précédents »
Aller à la barre d’outils