Le RPG, et son lien avec le jeu-service

Tous les articles publiés sur Loutrage
Répondre
Avatar du membre
Marcheur
Loutre Obscure
Messages : 570
Enregistré le : 09 févr. 2018, 18:51

#1

26 févr. 2018, 10:00

Extrait de l'article   Lire l'article complet

Si vous êtes logique (… et j’espère que vous l’êtes), vous avez déjà lu la première partie de cet article. Celle-ci date un peu, mais elle vous permettra probablement de mieux saisir les tenants et les aboutissants de celui-ci. Vous le savez surement : c’est la crise. Le jeu de rôle vidéoludique vit des heures sombres qui ne le feront pas mourir, car les irréductibles sont venus et viennent le défendre, bien qu’il soit de plus en plus relégué à être un simple tag sur Steam, ou des caractéristiques dans un jeu au genre plus vague. Toutefois, après une discussion ...
Avatar du membre
Mickey
Loutron Sociable
Messages : 250
Enregistré le : 10 févr. 2018, 08:25
Localisation : Valenciennes
Contact :

#2

26 févr. 2018, 11:38

Je trouve réducteur de définir le rpg à la possibilité de faire progresser le personnage. En se basant là dessus, ark & consorts sont des rpg ?
Ma référence en rpg reste les elder scroll, entre autre, et une des plus grandes particularité de ces jeux, c'est également la progression de l'histoire à travers différentes quêtes...
Avatar du membre
Toupilitou
Loutre Primale
Messages : 826
Enregistré le : 05 févr. 2018, 00:02
Localisation : Neuilly Sur Marne
Contact :

#3

26 févr. 2018, 13:59

Mickey a écrit :
26 févr. 2018, 11:38
Je trouve réducteur de définir le rpg à la possibilité de faire progresser le personnage.
Hmmm... Ça m'a l'air d'être un sacré raccourci de l'article que tu nous as fait là ; perso, j'ai pas lu la même chose :D
Tout objectif flou amène à une connerie précise.
Avatar du membre
Mickey
Loutron Sociable
Messages : 250
Enregistré le : 10 févr. 2018, 08:25
Localisation : Valenciennes
Contact :

#4

26 févr. 2018, 14:43

Ce n'est pas un résumé de l'article, je trouve juste que ça parle beaucoup de création du perso, amélioration du perso, modification du perso, customisation du perso, etc etc.

Alors qu'un des traits communs aux rpg est quand même la notion d'histoire à vivre, à travers différentes quêtes plus ou moins importantes qui guident le joueur comme un maître de jeu sur une version plateau.
La vie est toujours belle, si on prend le temps de la regarder sous le bon angle. ;)

Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons, mais il ne faut jamais oublier qu'ils le sont.
Avatar du membre
Toupilitou
Loutre Primale
Messages : 826
Enregistré le : 05 févr. 2018, 00:02
Localisation : Neuilly Sur Marne
Contact :

#5

26 févr. 2018, 15:01

Of course, mais cet article n'est clairement pas une définition du RPG :D

Ce texte ne fait finalement que mettre en exergue les éléments qui proviennent pour la plupart initialement du genre RPG, mais qui ont peu à peu été intégrés de manière indépendante dans d'autres genres, à travers ce concept industriel de game as a service, et ce afin que les joueurs passent toujours plus de temps de manière artificielle dans les jeux, le tout à peu de frais.

Au bout du bout, si tu y inclues ces mécaniques à celles des choix / conséquences narratifs, ainsi qu'à l'emprise du joueur sur son environnement, tu obtiens effectivement un RPG, mais ce n'était pas le propos de cet article en particulier :)
Tout objectif flou amène à une connerie précise.
Avatar du membre
Mickey
Loutron Sociable
Messages : 250
Enregistré le : 10 févr. 2018, 08:25
Localisation : Valenciennes
Contact :

#6

26 févr. 2018, 15:34

J'ai bien compris ça, on en revient dans cette définition de jeu service à ce que je dis très souvent, on donne aux gens ce qu'ils demandent, même s'ils ne le font pas consciemment.
je n'arrive d'ailleurs toujours pas à me décider si ce sont les éditeurs ou les joueurs, qu'il faut mettre en cause et lapider...
Peut on réellement reprocher à un commerçant de ne finalement vendre que ce que le client lui réclame..?
La vie est toujours belle, si on prend le temps de la regarder sous le bon angle. ;)

Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons, mais il ne faut jamais oublier qu'ils le sont.
Avatar du membre
Marcheur
Loutre Obscure
Messages : 570
Enregistré le : 09 févr. 2018, 18:51

#7

26 févr. 2018, 16:00

Disons qu'objectivement, les éditeurs / développeurs répondent à une demande, et en ce moment, ils le font avec une grande, très grande efficacité. Et comme toute mutation de marché, il y aura des laissés sur le carreau qui chercheront ce qu'ils ont perdu dans la mutation ailleurs. Si le RPG "à gros budget" comme on pouvait encore le voir il y a de cela une dizaine d'année a désormais totalement changé au point de ne plus se ressembler et d'être devenu un hybride auquel on accroche le nom que l'on veut (action-RPG, J-RPG, FPS-RPG, RTS-RPG, German-RPG, French-RPG, Aventure-Action-TPS-Infiltration-Gestion-RPG, çadevientgrotesquelesnomscomposés-RPG) au final la substance elle est plus vraiment là et on se retrouve dans des modèles de conceptions du jeu grand public à service plus que dans un jeu avec un genre défini.

Finalement le jeu service c'est le jeu synthèse qui prend des notes face aux réussites des jeux de genre et qui mélangent tout en dosant comme il peut pour créer une expérience "feel good" sans trop de frustrations mais avec une boucle de gameplay répétable à l'infinie pour maintenir un semblant d'intérêt à long terme. L'ennui (et on en revient à ma définition du RPG) c'est que ce qui en fait sa spécificité (vu que désormais tout est assimilable à du RPG) est totalement tombé dans l'oubli à force que certains jeux volontairement hybride dispersent points communs. Je sais bien que le genre RPG de base était d'une extrême souplesse, avec des systèmes de combat divers, des choix plus ou moins importants, une personnalisation de fond comme de forme du personnage plus ou moins intensément dosée, mais comme tout cela s'est retrouvé en éléments épars dans pleins d'autres productions, la sève on la trouve plus.

Et c'est avec un jeu comme Kingdom Come : Deliverance (qui ne répond pas à tous les critères du RPG selon ma conception, mais qui est un habile représentant du genre) qu'on se rappelle que "RPG" au delà de la composante progression du personnage, ça voulait dire un truc. Donc la nature comme d'habitude à horreur du vide et le comble, mais il faut aussi désormais se dire que ce qui était avant le coeur d'un RPG (la dimension de progression du personnage) n'est plus vraiment d'actualité et est désormais un code générique de tout jeux vidéo ou presque, et s'inscrit désormais plus dans une manière de concevoir le jeu vidéo en dehors de son genre, plutôt qu'une caractéristique d'un genre, qui a toujours ses spécificités que l'on reconnaît, mais d'autres ont simplement été mélangés à tout et n'importe quoi. Donc si on veut être précis, faudrait sans doute aller re penser la définition du RPG, ou alors on s'en fout et on laisse les choses se faire en se disant que comme on est expert, on saura reconnaître le vrai du faux, mais ça sera probablement plus difficile pour quelqu'un qui grandit en lisant que Far Cry est un FPS-RPG.

T'façon, tout le monde sait que Forza Horizon 3 est l'empereur du RPG automobile en monde ouvert.
J'ai su que ce monde était tragi-comique dès que j'ai appris que Two Worlds III était en développement
Avatar du membre
Toupilitou
Loutre Primale
Messages : 826
Enregistré le : 05 févr. 2018, 00:02
Localisation : Neuilly Sur Marne
Contact :

#8

26 févr. 2018, 16:42

Tiens, vu qu'on en est à faire péter les définitions et classifications, le tout avec des super acronymes, je me permets de déterrer un de mes vieux articles sur le sujet : http://www.loutrage.fr/role-playing-gam ... pitoyable/

Pour le reste, j'aurais tendance à penser que tous les acteurs du secteur sont responsables de ces évolutions à la con : les éditeurs, les développeurs, les distributeurs, la presse, mais aussi bien sûr les joueurs... Tous dans le même sac :twisted:
Tout objectif flou amène à une connerie précise.
Avatar du membre
Redd
Fouine Libérée
Messages : 36
Enregistré le : 14 févr. 2018, 22:09

#9

11 mars 2018, 11:21

Article très intéressant et instructif !
J'ajouterais cependant que cette "solution miracle" qui est de rajouter du "RPG" à toutes les sauces pour pouvoir faire payer le joueur et assurer son modèle économique ne fonctionne que sur un type de jeu : le jeu multijoueur.
Sur du solo, nous sommes épargnés par l'effet "loot box" et autres "xp payants". Bon, par contre, on a quand même droits aux DLC, mais il est plus facile d'y résister puisqu'il n'y a pas l'effet compétitif des jeux multi.

Quant aux tags RPG mis à toutes les sauces, je me demande si le pb ne vient pas de notre volonté de vouloir tout catégoriser, de ranger systématiquement des jeux dans une case, de les comparer (donc sur des critères), de les noter etc. Alors qu'on pourrait se contenter de juste profiter de ces jeux avant de passer à autre chose.

On a eu, depuis bien longtemps déjà, le même soucis avec les jeux d'aventure. Déjà à l'epoque de Tilt, ce genre regroupait pas mal de types de jeux différents (dont du Alone in the Dark, qui est finalement un survival horror plus proche d'un jeu d'action que des autres jeux d'aventure de l'époque). Aujourd'hui n'importe quel jeu dans lequel on vit une "aventure" va etre affublé de ce tag. Alors tant pis.
Avatar du membre
Marcheur
Loutre Obscure
Messages : 570
Enregistré le : 09 févr. 2018, 18:51

#10

11 mars 2018, 11:58

Redd a écrit :
11 mars 2018, 11:21
Article très intéressant et instructif !
J'ajouterais cependant que cette "solution miracle" qui est de rajouter du "RPG" à toutes les sauces pour pouvoir faire payer le joueur et assurer son modèle économique ne fonctionne que sur un type de jeu : le jeu multijoueur.
Sur du solo, nous sommes épargnés par l'effet "loot box" et autres "xp payants". Bon, par contre, on a quand même droits aux DLC, mais il est plus facile d'y résister puisqu'il n'y a pas l'effet compétitif des jeux multi.

Quant aux tags RPG mis à toutes les sauces, je me demande si le pb ne vient pas de notre volonté de vouloir tout catégoriser, de ranger systématiquement des jeux dans une case, de les comparer (donc sur des critères), de les noter etc. Alors qu'on pourrait se contenter de juste profiter de ces jeux avant de passer à autre chose.

On a eu, depuis bien longtemps déjà, le même soucis avec les jeux d'aventure. Déjà à l'epoque de Tilt, ce genre regroupait pas mal de types de jeux différents (dont du Alone in the Dark, qui est finalement un survival horror plus proche d'un jeu d'action que des autres jeux d'aventure de l'époque). Aujourd'hui n'importe quel jeu dans lequel on vit une "aventure" va etre affublé de ce tag. Alors tant pis.
Merci :D
Bah ça vient de la mode des jeux non pas "multijoueurs" mais "connectés" du style The Division qui ont aussi fait beaucoup de mal à la catégorie du MMO-RPG, là encore Sea of Thieves va enfoncer un peu plus le clou et rendre toute catégorie complètement obsolète.
Je pense pas que ce soit l'obsession de tout catégoriser qui est à mettre en cause, c'est surtout l'obsession de coller des catégories à d'autres. Si catégorie il y a, c'est parce qu'il y a des genres qui se dégagent, et au lieu de coller des tags à tout et n'importe quoi parce que "oh mais dans Far Cry 3 il y a 3 choix dans le jeu et un arbre de compétence ! SKYRIM AVEC DES FLINGUES !" on devrait réfléchir et se demander ce qu'est de base le jeu dans sa construction.
Enfin, t'es surement pas sans savoir que je fais une guerre virtuelle aux J-RPG et aux A-RPG et aux autres machins de ce genre, parce que justement parce que ça devient un foutoir monumental qui montre que soit on doit abandonner les catégories (et comme l'abandon des stéréotypes : ça foutrait un bon gros bordel) ou on les réécrit et les re-détermine, personnellement je suis un peu des deux écoles, j'aime beaucoup de jeux hybrides mais je sais aussi que ça rend la lecture du marché un peu trop complexe. Je pense finalement qu'on pourra jamais vraiment se passer de catégorie car la littérature les a conservé et le cinéma aussi, et c'est pas le jeu vidéo qui ira changer cet état de fait, mais dit-on d'un film qu'il est un film d'action / romance / horreur, sous prétexte qu'il y a de l'action, une relation amoureuse un peu développée et une scène un peu horrifique ? Mouerf.
J'ai su que ce monde était tragi-comique dès que j'ai appris que Two Worlds III était en développement
Avatar du membre
Mickey
Loutron Sociable
Messages : 250
Enregistré le : 10 févr. 2018, 08:25
Localisation : Valenciennes
Contact :

#11

11 mars 2018, 14:25

Remarque bête, mais le problème ne vient-il pas aussi simplement du fait que plus ça vient, et moins l'on classe les jeux par genre, mais de plus en plus par Tag?
Tags que Steam laisse allégrment les joueurs eux mêmes attribuer aux jeux qu'ils possèdent.
Du coup, comme le dit @Redd , le jeu possède une aventure à vivre, le joueur lui colle le tag aventure, il se joue à la première personne, hop, le tag FPS, un peu de sentiment, allez zou, Romance...
Et à la recherche, l'algo de Steam nous sort un magnifique FPS d'aventure romantique, voila, un nouveau genre est né.
La vie est toujours belle, si on prend le temps de la regarder sous le bon angle. ;)

Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons, mais il ne faut jamais oublier qu'ils le sont.
Avatar du membre
Marcheur
Loutre Obscure
Messages : 570
Enregistré le : 09 févr. 2018, 18:51

#12

11 mars 2018, 16:18

Mickey a écrit :
11 mars 2018, 14:25
Remarque bête, mais le problème ne vient-il pas aussi simplement du fait que plus ça vient, et moins l'on classe les jeux par genre, mais de plus en plus par Tag?
Tags que Steam laisse allégrment les joueurs eux mêmes attribuer aux jeux qu'ils possèdent.
Du coup, comme le dit @Redd , le jeu possède une aventure à vivre, le joueur lui colle le tag aventure, il se joue à la première personne, hop, le tag FPS, un peu de sentiment, allez zou, Romance...
Et à la recherche, l'algo de Steam nous sort un magnifique FPS d'aventure romantique, voila, un nouveau genre est né.
Y a certainement de ça aussi, c'est les joueurs qui décident, et c'est bien pour ça que c'est le foutoir :p
Mais ouais y a de ça, les tags remplacent les genres , du moins sur Steam, sur console les informations sur les jeux ne dépendent pas de la communauté donc ça garde une certaine TRES RELATIVE précision.
Peut-être que l'avenir c'est les tags, mais ça floute et rend très relative l'efficacité des recherches..
J'ai su que ce monde était tragi-comique dès que j'ai appris que Two Worlds III était en développement
Avatar du membre
Mickey
Loutron Sociable
Messages : 250
Enregistré le : 10 févr. 2018, 08:25
Localisation : Valenciennes
Contact :

#13

11 mars 2018, 17:48

Le "tagage", la curation par des groupes d'utilisateurs, les évaluations des joueurs, finalement, ce sont les joueurs entre eux qui se chargent de la com', de la pub ou du lynchage.
C'est comme pour tout le reste, les gens s'habituent à créer l'info eux même, et même si ça va de plus en plus vers un joyeux bordel, c'est malheureusement dans l'ère du temps, et même si on ne refera pas le monde, reste à s'y adapter et à traduire tout ça malgré nous.
La vie est toujours belle, si on prend le temps de la regarder sous le bon angle. ;)

Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons, mais il ne faut jamais oublier qu'ils le sont.
Avatar du membre
Qwarrock
Fouine Libérée
Messages : 31
Enregistré le : 09 févr. 2018, 19:23

#14

28 mars 2018, 16:58

juste pour rappel, les microtransactions étaient utilisés bien avant la folie du tag RPG que tu décris, dans des jeux où seul la compétence du joueur était la norme...
Battlefield 3 (2011) permettait à coup de microtransactions de débloquer armes et outils. A moins que tu considère le déblocage des armes de FPS multi comme CoD ou BF comme un système rpg aussi ?
Avatar du membre
Marcheur
Loutre Obscure
Messages : 570
Enregistré le : 09 févr. 2018, 18:51

#15

28 mars 2018, 19:22

Qwarrock a écrit :
28 mars 2018, 16:58
juste pour rappel, les microtransactions étaient utilisés bien avant la folie du tag RPG que tu décris, dans des jeux où seul la compétence du joueur était la norme...
Battlefield 3 (2011) permettait à coup de microtransactions de débloquer armes et outils. A moins que tu considère le déblocage des armes de FPS multi comme CoD ou BF comme un système rpg aussi ?
En effet je considère que toute la dimension progression des jeux en ligne de ces années là sont en effet les prémices d'une RPGification du jeu vidéo en tout genre.
La microtransaction a en effet été introduite plus tôt pour la commodité du joueur, question de confort pour aussi amoindrir les efforts nécessaires à tout débloquer. Disons que je ne considère pas le déblocage d'arme comme une composante RPG mais ça introduit déjà une idée de progression qui deviendra vite une maladie.
J'ai su que ce monde était tragi-comique dès que j'ai appris que Two Worlds III était en développement
Répondre
  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité